•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des agents de sécurité autochtones dansent aux points de contrôle en Saskatchewan

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Capture d'écran de la danse de Mike Bitternose.

Mike Bitternose travaille comme garde à l’entrée de la Première Nation de Kahkewistahaw, dans l’est de la Saskatchewan.

Photo : Courtoisie / Hunny Gunn

Radio-Canada

Un agent de sécurité de la Première Nation de Kahkewistahaw, en Saskatchewan, a décidé de participer au défi #RezSecurityChallenge, populaire sur les réseaux sociaux, pour faire rire en temps de pandémie.

Mike Bitternose affirme avoir été inspiré en voyant d’autres agents de sécurité autochtones danser dans des vidéos humoristiques partout au pays.

L’autochtone travaille comme garde à l’entrée de la Première Nation de Kahkewistahaw, dans l’est de la Saskatchewan.

Comme de nombreuses Premières Nations, Kahkewistahaw a mis en place des points d'enregistrement à sa frontière au cours de la pandémie de COVID-19 pour contrôler les personnes qui entrent et sortent de la communauté.

Pour créer sa vidéo, Mike Bitternose a enfilé son bermuda de basketball rouge, un gilet de sécurité orange noué autour de la taille et des lunettes de soleil en forme de cœur qu’il a emprunté à sa petite-fille.

Il en résulte une vidéo qui a été diffusée plus de 5 000 fois sur les médias sociaux. Je n'ai jamais, mais vraiment jamais pensé que je ferais quelque chose comme ça dans ma vie, affirme Mike Bitternose. L’idée de la tenue que je portais m’est venue sur le moment.

L'agent de sécurité Shayna Taypotat, une des personnes qui a filmé la danse, affirme que le groupe en poste ce soir-là voulait relever le défi, car la communauté traverse une période difficile.

Nous avions besoin de rire. En tant qu’autochtones, nous croyons que le rire fait partie de notre médecine, conclut Shayna Taypotat.

D’autres agents de sécurité parmi les Premières Nations de la Saskatchewan, et même partout au Canada, participent au défi depuis plusieurs mois.

Avec les informations de Heidi Atter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !