•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Américain accusé de non-respect de la quarantaine à Ottawa

Un écusson du Service de police d'Ottawa.

Le voyageur pourrait faire face à une amende maximale de 750 000$ et/ou un emprisonnement maximal de six mois selon la loi (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Service de police d’Ottawa a déposé des accusations contre un Américain de 62 ans d’El Cajon, en Californie, pour non-respect de la quarantaine obligatoire de 14 jours à la suite de son entrée au pays.

L’homme serait entré au Canada le 6 janvier et aurait par la suite reçu plusieurs longues visites d’un résident d’Ottawa alors qu'il était tenu par la loi de se mettre en quarantaine à Ottawa jusqu’au 19 janvier, peut-on lire dans un communiqué du Service de police d’Ottawa.

Le voyageur pourrait faire face à une amende maximale de 750 000 $ et/ou un emprisonnement maximal de six mois selon la loi. Le visiteur de l’accusé a reçu un avertissement verbal.

Les policiers ont reçu une plainte concernant le voyageur le 13 janvier.

Il s’agit de la deuxième fois depuis le début de la pandémie que la police d’Ottawa dépose des accusations en lien avec la Loi sur la mise en quarantaine (Nouvelle fenêtre).

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.