•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg lance des consultations sur sa stratégie de stationnement

Une voiture stationnée devant des immeubles à Winnipeg.

Le stationnement au centre-ville de Winnnipeg coûte 2,75 $ par heure dans les secteurs avec beaucoup de demande, tel que les alentours des hôpitaux.

Photo : Radio-Canada

La Ville de Winnipeg va tenir des consultations au début de février, dans le cadre de l’élaboration de sa stratégie quinquennale de stationnement.

Le plan est censé favoriser un équilibre des intérêts des différents groupes qui utilisent le bord de la chaussée, notamment les cyclistes, les livreurs et les véhicules d’urgence.

Il doit aussi permettre d’encadrer les changements du prix du stationnement, d’améliorer le transport dans la ville et de répondre aux besoins spécifiques de certains quartiers, selon un document de la Ville.

L’élaboration du plan a commencé à la fin de 2019, par un sondage téléphonique d’un échantillon représentatif de résidents de Winnipeg. Ensuite, la Ville a consulté diverses zones d’améliorations commerciales du centre-ville.

Au cours de la prochaine étape, deux consultations virtuelles sont prévues le 4 février dans la soirée, et le 9 février, dans la matinée.

Par la suite, la Ville consultera des entreprises et des hôpitaux. Le plan devra être examiné par le conseil municipal au printemps 2021, et adopté, modifié ou rejeté.

Un document explicatif destiné aux consultations publiques indique que la Ville s’est fixé trois principaux objectifs :

  • Veiller que les politiques favorisent l'accès adéquat à des places de stationnement pour toutes les parties prenantes ;
  • Soutenir le transport durable et encourager les changements de modes de transport [soit le transport actif ou les transports en commun] ;
  • Apporter des améliorations continues aux services.

Pour ce faire, la Ville dit avoir retenu des scénarios qui seront mis en œuvre le plus vite possible : rendre le stationnement sur les rues gratuit le samedi, rendre gratuites les places payantes sous-utilisées et continuer à suivre un programme pilote de coopérative d’autopartage.

Baisse de la satisfaction des Winnipégois

Un sondage cité par la Ville indique que la population de la capitale manitobaine est de moins en moins satisfaite des services de stationnement de la Ville.

En 2020, 58 % des répondants ont dit être au moins partiellement satisfaits des services, une baisse de 4 % par rapport à 2019. En 2018, ce chiffre était passé à 61 %.

La Ville de Winnipeg gère 3855 places de stationnement payant dans des rues, 7119 places dans des stationnements non couverts et 480 places couvertes de stationnement payant.

Pour participer aux consultations de la Ville, en français ou en anglais, il faut s’inscrire sur le site web de la Ville de Winnipeg (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !