•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Centre de l’auto Roger Goyette tire sa révérence après près de 40 ans

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Roger Goyette sourit devant son garage.

Roger Goyette a commencé sa carrière de mécanicien en 1962. En 1984, il a ouvert son propre garage, le Centre de l’auto Roger Goyette.

Photo : Radio-Canada / Jean Arel

Radio-Canada

Un grande page de la vie de Roger Goyette se tourne vendredi soir. Après près de 40 ans en affaires, le Centre de l’auto Roger Goyette du Boulevard Bourque met la clé sous la porte. Roger Goyette estime qu'après une carrière de 60 ans comme mécanicien automobile, il est mûr pour la retraite.

Si on regarde à l’ouest de mon garage, c’étaient des terrains vacants. [...] Il y avait en haut Metro, qui était seul, et Woolco, se souvient l’homme, aujourd’hui âgé de 78 ans.

Interrogé sur le plus grand changement qu’il a observé depuis le début de sa carrière, M. Goyette note sans hésitation l’arrivée des véhicules électriques. Au début, [...] c’était très complexe, note-t-il. Aujourd’hui, les véhicules sont de mieux en mieux construits et demandent de moins en moins de maintenance.

Il croit d'ailleurs que la popularité de ces véhicules risque de nuire aux petits ateliers mécaniques au cours des prochaines années, puisqu’ils requièrent beaucoup moins d'entretien, comme les changements d’huile.

« C'est un plaisir de travailler »

En véritable passionné, Roger Goyette a des sentiments partagés quant à son départ à la retraite.

Je me sens un petit peu perdu. Parce qu’avoir été dans le public toute sa vie, ce n’est pas comme quelqu’un qui a travaillé dans un bureau avec les mêmes personnes à côté d’eux, ou sans voir l’extérieur de la journée dans une industrie, souligne-t-il.

C’est comme travailler en liberté dans un garage. On fait des commissions pour nos employés, on va reconduire un client, et en été, on travaille comme en plein air. Donc, c’est un plaisir de travailler.

Roger Goyette, propriétaire du Centre de l’auto Roger Goyette et nouveau retraité

Il n’a d’ailleurs pas l’intention de passer les prochaines années à se tourner les pouces.

Je suis en train d’y réfléchir, j’ai parlé avec quelques concessionnaires automobiles pour faire des transferts de véhicules [...] Quand la pandémie sera finie, je connais beaucoup de personnes qui travaillent dans différents garages. J’irai les déranger, dit-il en riant.

Roger Goyette a eu plusieurs offres d’achat pour son édifice. C’est un concessionnaire de Genesis, la marque de voitures haut de gamme de Hyundai, qui s’installera à la place de son garage.

D'après les informations de Jean Arel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !