•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme condamné à la prison à vie pour le meurtre de Jaime Adao à Winnipeg

Jaime Adao est vêtu de la toge et du mortier d'un diplômé.

L’adolescent rêvait d'étudier dans le monde des affaires et nourrissait de grandes ambitions.

Photo : Photo soumise par par Roxanne Roy

Radio-Canada

L’homme accusé du meurtre en 2019 d’un adolescent de Winnipeg de 17 ans, Jaime Adao, est condamné à la prison à perpétuité. Ronald Bruce Chubb avait braqué le domicile de la famille de la victime, d'origine philippine, avec un complice, lui aussi reconnu coupable.

Ronald Bruce Chubb a été reconnu coupable de meurtre au second degré au mois d’octobre 2020. Âgé de 29 ans au moment de son arrestation, il a été le premier à être accusé du meurtre de l’adolescent.

Son complice, Geordie Delmar James, a été reconnu coupable d’infraction d'homicide involontaire en lien avec la mort de Jaime Adao.

Ronald Bruce James a été condamnée jeudi à cinq ans derrière les barreaux.

L’adolescent a été tué après que les suspects sont entrés par effraction, le 3 mars 2019, dans la maison située rue McGee, à Winnipeg.

Lors de ce braquage, Ronald Bruce Chubb a poignardé l’adolescent dans le dos, le cou et les bras avec un couteau de cuisine de 18 cm.

L’avocat de M. Chubb a indiqué durant le procès que son client était sous l’effet de drogues, et très drogué au moment de l’agression au domicile.

Déroulement des faits

Une vidéo de surveillance montre les deux hommes qui entrent dans la maison familiale par la cour arrière. Geordie Delmar James a forcé la porte pour entrer.

Jaime Adao a entendu des coups et, effrayé pour sa grand-mère qui dormait, a composé le 911, selon les informations fournies par le tribunal en octobre dernier.

Un opérateur du 911 a pu entendre les bruits de l’attaque au couteau.

À l'arrivée de la police, Ronald Bruce Chubb tenait toujours le couteau. Devant son refus de laisser tomber l’arme, les policiers ont tiré sur lui.

Son complice, Geordie Delmar James, était dans le salon à la recherche d'autres objets à voler quand il a entendu le bruit des coups de feu, selon les informations du tribunal.

L’exposé convenu des faits révèle que Geordie Delmar James a fait plusieurs tentatives pour s'enfuir.

La police l’a arrêté un peu plus d’un mois plus tard.

La communauté philippine secouée

La famille de la victime était connue à Winnipeg pour sa boulangerie Jimel's Bakery.

L’adolescent était sur le point de terminer ses études secondaires. Son rêve était, entre autres, d’étudier le monde des affaires au Collège Red River et de devenir chef de cuisine dans un hôtel.

De nombreuses personnes à Winnipeg étaient inquiètes pour leur propre sécurité après le meurtre.

Le chef de la police de Winnipeg, Danny Smyth, a donné une conférence sur la sécurité dans les semaines qui ont suivi le drame pour répondre leurs inquiétudes.

Selon les informations d’Ian Froese et d’Austin Grabish

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !