•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La raquetteuse portée disparue dans les montagnes du parc Cypress a été retrouvée morte

Nikki Donnelly.

Nikki Donnelly, âgée de 21 ans, a perdu la vie alors qu'elle faisait de la raquette seule à la tombée de la nuit.

Photo : North Shore Rescue / Facebook

Radio-Canada

Une femme de 21 ans qui a disparu jeudi en faisant de la raquette sur un sentier populaire des montagnes de la rive nord de Vancouver, en Colombie-Britannique, a été retrouvée morte.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Squamish a déclaré vendredi qu'une équipe de sauvetage de la rive nord avait localisé la femme vers 10 h 40 dans une zone de drainage abrupte du côté est du sentier Howe Sound Crest, dans le sommet St Mark.

L'équipage a ramené la femme en hélicoptère à leur base, où son décès a été déclaré.

Les responsables du sauvetage ont désigné la femme par son prénom, Nikki. Sur les réseaux sociaux, elle est identifiée comme Nikki Donnelly.

Nos pensées vont à la famille et aux amis de la femme, ainsi qu'à tous les intervenants et équipes de recherche de la région, a déclaré le sergent Sascha Banks dans un communiqué.

Trois hommes dans la neige en pleine nuit.

L'équipe de recherche et de sauvetage, North Shore Rescue, arpente les pistes enneigées des montagnes de West Vancouver pour retrouver une raquetteuse portée disparue le 14 janvier 2021.

Photo : North Shore Rescue / Facebook

Une expédition nocturne en solo

La disparition de la jeune femme a été constatée après qu’elle fut partie seule vers le sommet St. Mark jeudi. Appelée vers 17 heures jeudi, l'équipe de recherche et sauvetage de North Shore a amorcé des recherches au début de la nuit. Deux hélicoptères et des lunettes de vision nocturne n’ont pas suffi à la trouver la nuit dernière.

Les équipes de recherche ont repris les recherches vendredi matin, puis l’ont trouvée en fin d’avant-midi.

Les secouristes ont rapporté avoir localisé le signal de son téléphone cellulaire vers 15 h 30 jeudi, ce qui aurait circonscrit l’intervention autour de l’est du pic de la montagne.

Le coordonnateur des équipes Mike Danks a indiqué que la jeune femme a elle-même signalé qu'elle était perdue et en détresse hier soir. Elle a d'abord appelé son compagnon une fois arrivée au sommet, puis l’a rappelé pour demander l’aide de secouristes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !