•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les messes en personne suspendues dans le diocèse de Sault-Sainte-Marie

L'évêque du diocèse de Sault-Sainte-Marie, Thomas Dowd, avec un masque.

L'évêque du diocèse de Sault-Sainte-Marie, Thomas Dowd, suspend la présentation de messes dans les églises.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

L'évêque du diocèse de Sault-Sainte-Marie suspend les messes dans les églises pour les remplacer par des célébrations virtuelles, jusqu'à la fin du décret provincial ordonnant de rester à domicile.

Le confinement provincial mis en place le 26 décembre ne permet qu’à dix personnes d’assister à des services religieux.

Monseigneur Thomas Dowd souligne que le décret du diocèse est une façon de répondre à la demande du gouvernement de rester à la maison pour le bien de la santé publique.

L’évêque dit avoir consulté les autorités de la santé publique.

Ce qu’ils nous demandent, c’est de rester chez nous pour protéger le public, donc nous avons décidé de suivre cette ligne en consultation avec nos prêtres.

Monseigneur Thomas Dowd, évêque du diocèse de Sault-Sainte-Marie

Mgr Dowd précise qu’il était difficile de choisir dix personnes qui pouvaient assister à la messe en personne.

L’évêque encourage les prêtres à célébrer les messes de façon virtuelle durant la période de fermeture.

Il y a beaucoup de paroisses qui ont beaucoup de créativité pour rester en contact, dit-il.

D’autres services religieux, tels les baptêmes et la confession peuvent avoir lieu dans les églises en respectant la limite de dix personnes.

Une paroissienne de Sudbury, Denise Perreault, dit comprendre la décision de l’évêque.

Le peu de gens qui allaient à l’église depuis le mois de juin dernier va être déçu parce que les règles avaient été suivies sévèrement, dit-elle.

Mme Perreault souligne que plusieurs personnes préféraient suivre les messes diffusées virtuellement depuis le printemps dernier.

Le diocèse comprend des paroisses sur un territoire qui s’étend de North Bay à Sault-Sainte-Marie.

Des paroisses des diocèses de Hearst-Moosonee et de Timmins continuent d’accueillir le maximum de dix personnes à l’église, tout en présentant les messes de façon virtuelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !