•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ligne d’écoute psychologique en français : un service pour tous les Fransaskois

La directrice générale du RSFS, Frédérique Baudemont, est assise dans son bureau.

Cette ligne téléphonique est fort utile en temps de pandémie, rappelle la directrice générale du RSFS, Frédérique Baudemont.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La directrice générale du Réseau Santé en français de la Saskatchewan (RSFS), Frédérique Baudemont, souhaite que tous les Fransaskois se sentent libres d’utiliser le service d’aide psychologique mise en place par TAO Tel Aide le mois dernier dans la province.

Le but est d'offrir ce service à tous ceux qui en ont besoin, indépendamment de leurs âge, statuts sociaux, économiques ou leurs nationalités, explique Frédérique Baudemont. Par exemple, les aînés, les parents, les jeunes ou les nouveaux arrivants peuvent appeler.

Ce n’est pas toujours facile de se dire qu’on a besoin de soutien ou qu’on a besoin d’aide. Ceux qui écoutent au bout du fil sont des gens sensibilisés, il ne faut pas avoir peur d’appeler.

Frédérique Baudemont, directrice générale du Réseau Santé en français de la Saskatchewan

Après seulement plus d’un mois d’existence dans la province, Frédérique Baudemont ne sait pas si la ligne téléphonique a déjà été adoptée par les Fransaskois. Les bénévoles qui répondent aux appels ne recueillent pas d'informations géographiques.

Cependant, la consultante en communication de TAO Tel Aide, Patricia Gougeon, soutient que plusieurs personnes originaires de la Saskatchewan ont appelé pour connaître le service.

Mme Gougeon pense pouvoir donner des statistiques au mois de mars sur l’utilisation du service dans la province.

De son côté, la directrice du RSFS pense évaluer l'utilisation de ce service en envoyant des sondages aux membres de la communauté.

En attendant, le réseau souhaite faire la promotion de la ligne téléphonique et du soutien en santé mentale. L’organisme a ainsi créé des vidéos et travaille en tandem avec des organismes locaux.

Le RSFS a également lancé des campagnes sur la santé mentale, notamment à travers des ateliers qui s'intitulent La santé mentale en temps de pandémie et post-pandémie. Ces ateliers sont donnés jusqu’au mois de mars.

Aide en santé mentale : un besoin

Frédérique Baudemont estime que le lancement de la ligne tombe à pic.

Ce service répond à un besoin, affirme-t-elle. D’autant plus que nous sommes en période de pandémie. On peut penser à la perte d’un emploi, d’avoir à enseigner aux enfants à la maison ou bien juste au stress de l’époque que nous sommes en train de vivre.

Elle tient à souligner que le service est confidentiel, mais qu’il n’est pas déconnecté de la réalité de la province.

Cette ligne est seulement gérée de la Saskatchewan, explique Mme Baudemont. Les bénévoles ont de l'information sur les autres services dans notre province pour qu’ils puissent guider les personnes, les orienter pour approfondir la réflexion.

Pour rejoindre TAO Tel-Aide en Saskatchewan, il faut appeler le 1 800 567-9699.

Avec les informations de Mercia Mooseely

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !