•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une classe en isolement et trois nouveaux cas de COVID-19 sur la Côte-Nord

Un petit bâtiment couvert où peut pénétrer une voiture adjacent à un hôpital.

La clinique de dépistage de COVID-19 de l'hôpital de Sept-Îles (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

La région compte trois nouveaux cas confirmés de COVID-19, pour un total de 328 depuis le début de la pandémie. Un cas a d'ailleurs été détecté à l’école Dominique-Savio des Bergeronnes.

Les nouveaux cas ont été répertoriés dans les MRC de Caniapiscau, de Sept-Rivières et de la Haute-Côte-Nord.

Ce dernier cas est relié aux cinq déclarés jeudi en Haute-Côte-Nord, confirme le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la région.

Pour le cas dans Caniapiscau, il s'agit d'une personne qui a acquis son infection à l’extérieur de la région et ne retourne pas dans la communauté avant son rétablissement, assure le CISSS.

Cas par MRC :

  • Golfe-Saint-Laurent (Basse-Côte-Nord) : 6
  • Caniapiscau : 7 (+1)
  • Haute-Côte-Nord : 25 (+1)
  • Manicouagan : 100
  • Minganie : 17
  • Sept-Rivières : 173 (+1)

Source : CISSS de la Côte-Nord

La région compte aussi 5 nouvelles guérisons, ce qui réduit à 13 le nombre de cas actifs dans la région.

Cas aux Bergeronnes

L’un des cas de COVID-19 confirmé dans la région est une personne qui fréquente à l’école Dominique-Savio des Bergeronnes, en Haute-Côte-Nord, confirme le Centre de services scolaire de l’Estuaire.

L’école demeure ouverte alors que les lieux communs, les surfaces fréquemment touchées et la classe du groupe concerné ont été désinfectés.

Le groupe de l’élève concerné a été retiré et placé en isolement préventif pour une période de 14 jours, jusqu’au 27 janvier. L’enseignement se fera à distance pendant cette période.

Selon la santé publique, le risque de transmission est modéré.

Jeudi, un cas a été recensé à l’école primaire Marie-Immaculée des Escoumins.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !