•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les villages de pêche sur le point de prendre forme sur la baie des Ha! Ha!

Quelques cabanes mobiles visibles au loin sur la glace.

Le bornage va commencer dimanche sur le site de pêche blanche de Grande-Baie.

Photo : Radio-Canada / Mireille Chayer

Les pêcheurs peuvent espérer pouvoir installer leurs cabanes sur la baie des Ha! Ha! au cours des prochains jours. L’épaisseur de glace ne permet pas encore l’installation des maisonnettes, mais la préparation va bon train.

Le bornage du village de pêche blanche de Grande-Baie commencera dimanche. Des mesures doivent être prises vendredi sur le site de l’Anse-à-Benjamin, juste en face.

Les températures plus froides seront de retour à compter de lundi, selon les prévisions météorologiques disponibles, ce qui permettra à la glace d’épaissir.

Un adulte et deux garçons pêchent sur la glace.

Les amateurs de pêche blanche n'ont pas attendu l'ouverture des villages de pêche pour taquiner les poissons.

Photo : Radio-Canada / Mireille Chayer

Un papa aide sa fille à tenir sa canne à pêche au-dessus d'un trou dans la glace.

Un père montre à sa petite fille les rudiments de la pêche sur glace.

Photo : Radio-Canada / Mireille Chayer

Couvre-feu

Par ailleurs, l’organisme qui gère l’activité de la pêche blanche sur la baie des Ha! Ha!, Contact Nature, a clarifié les choses concernant le couvre-feu et la présence des pêcheurs sur les glaces.

Ils pourront demeurer dans leur cabane entre 20 h et 5 h, mais ne pourront pas circuler. Ceux qui pensent devoir rentrer chez eux avant la fin de la nuit doivent le faire avant le début du couvre-feu. Sinon, ils pourraient écoper d’amendes salées s’ils sont interceptés par la police.

La plupart des personnes qui vont dormir dans leur cabane sont assez bien installés. Donc, ça devient un peu comme du camping d'hiver jusqu'à un certain point. Souvent, les gens vont avoir des petites toilettes chimiques de camping, ils vont amener leur eau, ils vont avoir des lits. Il y en a qui vont pêcher longtemps aussi. Habituellement, les gens sont assez débrouillards et bien équipés pour ça, a expliqué Marc-André Galbrand, directeur général de Contact Nature.

Un garçon assis sur les glaces tient un petit poisson.

Un jeune pêcheur montre une partie de sa récolte dans la baie des Ha! Ha!

Photo : Radio-Canada / Mireille Chayer

Un homme est assis près du trou qu'il a creusé dans la glace.

Un pêcheur aguerri profite du grand air sur la baie des Ha! Ha!

Photo : Radio-Canada / Mireille Chayer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !