•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

11 individus de Moncton accusés en lien avec du trafic de drogue

Les policiers ont saisi diverses drogues, des armes de poings et de l'argent liquide.

Les policiers ont saisi diverses drogues, des armes de poings et de l'argent liquide.

Photo : Gendarmerie royale du Canada

Radio-Canada

Onze individus de Moncton ont été arrêtés puis accusés jeudi dans le cadre d'une vaste opération policière visant à perturber le trafic de drogue à l'échelle du Nouveau-Brunswick.

Des armes de poing, l'argent liquide, des stupéfiants et des objets associés aux drogues ont été saisis à sept endroits à Moncton, Dieppe et Riverview.

Les onze individus  – six hommes et cinq femmes – ont été relâchés. Ils devront comparaître au tribunal de la Cour provinciale à Moncton le 13 juillet.

Seuls leur âge et leur sexe ont été divulgués pour le moment, alors que les accusations n'avaient pas encore été déposées au tribunal, vendredi.

Quand ce sera fait, on pourra nommer les accusations et identifier les personnes, a expliqué le gendarme Hans Ouellette lors d'une entrevue téléphonique, vendredi après-midi.

Les policiers ont saisi diverses drogues, des armes de poings et de l'argent liquide.

Les individus accusés sont âgés de 25 à 57 ans.

Photo : Gendarmerie royale du Canada

Les individus ont été avisés que des accusations supplémentaires – en plus de celles dont ils ont pris connaissance jeudi – devraient être déposées prochainement en lien avec cette affaire. De plus, d'autres individus ont subi un interrogatoire pourraient aussi être accusés.

Les mandats de perquisition ont été exécutés dans le cadre d'une enquête conjointe à laquelle contribuent la Gendarmerie royale du Canada (GRC) au Nouveau-Brunswick, la Force policière de Woodstock et de la Force policière de Fredericton.

Selon la police fédérale, cette enquête qui se poursuit a pour but de perturber le trafic de drogue dans la province en ciblant ceux qui causent le plus de torts à la collectivité.

Cette importante saisie survient alors que la veille, mercredi, les policiers ont exécuté un mandat de perquisition à Haute-Aboujagane. Des comprimés de méthamphétamine, de la cocaïne, divers objets et de l'argent liquide ont été saisis. Trois personnes ont été arrêtées et devraient comparaître à une date ultérieure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !