•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Besoin grandissant d’ordinateurs pour des familles albertaines dans le besoin

Une famille avec un ordinateur.

Nyanut Abiam et ses trois filles n'avaient pas d'ordinateur pour l'école et ont reçu un Chromebook de Gar Gar, le directeur du centre YES.

Photo : centre Youth Empowerment and Skills

Radio-Canada

Un programme visant à fournir des ordinateurs remis à neuf aux familles qui n'en ont pas les moyens a été inondé par les demandes, à tel point que plusieurs d’entre elles sont maintenant sur une liste d’attente.

Gar Gar, directeur du centre Youth Empowerment and Skills (YES), dit avoir pris connaissance de ce besoin en décembre quand les élèves albertains ont du reprendre l’apprentissage en ligne en raison de la flambée des cas de COVID-19 dans la province.

Mais alors qu’il pensait aider une poignée de familles avec son programme, les besoins sont passés de ceux de 10 familles, à 20 puis 30. En raison de la demande croissante, il a été obligé de créer une liste d’attente, explique-t-il.

C'est triste parce que nous pensions que c'était quelque chose auquel une famille ou deux familles pourraient être confrontées.

Gar Gar, directeur du centre Youth Empowerment and Skills

Je ne peux pas refuser les familles

Gar Gar s'est joint à l’association Electronics Recycling qui remet à neuf des ordinateurs gratuitement, et a distribué quatre ordinateurs depuis janvier.

Il trouve difficile de dire aux familles qu’elles pourraient ne pas obtenir l'aide dont elles ont besoin.

Il n'y a aucun moyen de le leur refuser.

Gar Gar, directeur du centre Youth Empowerment and Skills

Nous leur disons toujours qu’elles peuvent appliquer et que nous les mettrons sur la liste d’attente au cas où il arriverait quelque chose, dit-il.

La porte-parole de l’association Electronics Recycling dit qu'elle a été inondée de demandes similaires d'écoles et d'autres organismes à but non lucratif, cette année, alors que les dons ont considérablement diminué.

Cela a été vraiment difficile, avec la fermeture des entreprises, nous avons constaté une diminution de l'inventaire que nous recevons, a-t-elle déclaré.

Le Centre YES accepte les dons d'ordinateurs de bureau, d'ordinateurs portables et de tablettes, jusqu'au 1er février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !