•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Sherbrookois majoritairement satisfaits des centres de dépistage

Affiche du centre désigné de dépistage (CDD) sans rendez-vous de Sherbrooke

Affiche du centre désigné de dépistage (CDD) sans rendez-vous de Sherbrooke

Photo : Radio-Canada / Yannick Cournoyer

Radio-Canada

Des résultats préliminaires d’un sondage mené par le réseau de la santé de l’Estrie indiquent que la majorité des Sherbrookois qui ont passé un test de dépistage de la COVID-19 se disent satisfaits par le processus mis en place par le CIUSSS de l’Estrie - CHUS

Les données dévoilées lors du conseil d’administration de l’établissement couvrent la période du 12 au 23 novembre 2020.  Un peu plus de 600 personnes ont été sondées, dont plus de 80 % provenaient de la région de Sherbrooke.

Les premiers résultats indiquent que sept utilisateurs sur 10 ont estimé être complètement satisfaits ou presque par le service de dépistage.

D’autres aspects ont aussi été particulièrement élevés, dont le respect démontré par le personnel hospitalier, ajoute la directrice de la qualité, de l’éthique, de la performance et du partenariat au CIUSSS de l’Estrie-CHUS, Joanne Robert.

Seulement 6 % des personnes sondées ont attribué une note de moins de 6 sur 10.

On va s’assurer d’utiliser les résultats pour reconnaître le travail qui est fait par les équipes de nos centres de dépistage, explique Mme Robert. Les résultats ont été communiqués à notre équipe pour regarder les options pour s’améliorer.

Des propositions d’améliorations

Certains commentaires reçus démontrent toutefois que le processus pourrait être amélioré. Une trentaine de citoyens en attente d’un résultat ou qui venait de l’obtenir ont signalé une certaine divergence dans les consignes de santé publique reçues du personnel.

D’autres ont jugé que les centres de dépistage étaient difficiles d’accès, car situés à bonne distance de leur domicile. Certains se sont aussi plaints d'avoir dû attendre debout pendant une longue période.

Il a toujours de la place à l’amélioration, mais ça nous permet déjà d’apporter des modifications, a mentionné le président du CA, Jacques Fortier.

Une seconde phase de collecte de données a été effectuée entre le 16 décembre et 4 janvier et permettra d’élargir l’échantillon à l’ensemble du territoire de l’Estrie.  Les résultats seront présentés plus tard cette année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !