•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : un cas du variant de l'Afrique du Sud signalé en C.-B.

Des gens qui marchent au bord de l'eau à Vancouver.

Les autorités de la santé de la Colombie-Britannique implorent les gens de ne pas se ressembler afin de ralentir la propagation de la COVID-19 dans la province.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms (CBC)

Les autorités de la santé de la Colombie-Britannique confirment quatre cas du variant du SRAS-CoV-2 indentifié pour la première fois au Royaume-Uni (B.1.1.7) et un cas de celui identifié pour la première fois en Afrique du Sud (B.1.351).

La Dre Bonnie Henry, médecin hygiéniste de la province, a affirmé que les autorités de la santé essaient de déterminer comment une personne en Colombie-Britannique a contracté le variant sud-africain du virus. Elle estime inquiétant que cela se soit produit alors que cette personne n'a ni voyagé ni été en contact avec un voyageur.

Dre Bonnie Henry.

De Victoria, la médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry, fait le bilan de la pandémie de la COVID-19 dans la province le 14 janvier 2021.

Photo : Radio-Canada

Cependant, la médecin hygiéniste a déclaré qu'il ne semble pas que cette souche se soit répandue dans la communauté. Par ailleurs, elle a précisé que pour les cas du variant britannique, trois contaminations sont liées à un seul voyageur et la quatrième à une seconde personne qui a voyagé.

Ces deux variants sont redoutés partout où ils font leur apparition étant donné qu'ils sont plus contagieux.

Pas d'ordonnance sur les frontières

Contrairement au souhait du premier ministre John Horgan, la Dre Bonnie Henry a réitéré qu'elle n'émettrait pas d'ordonnance de santé publique contre les voyages interprovinciaux, à l'instar des provinces de l'Atlantique. Elle estime qu'il est difficile de voir comment cela est possible en Colombie-Britannique, pour de nombreuses raisons.

Nos frontières sont très différentes. Les gens traversent les frontières de nombreuses façons, en particulier depuis l'Alberta.

Bonnie Henry, médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique

La Dre Henry a fait remarquer que de nombreux services et milieux de travail obligent des personnes à voyager entre les provinces.

Le bilan du jour

Jeudi, les autorités de la santé de la Colombie-Britannique ont annoncé que 536 personnes ont reçu un résultat positif à un test de dépistage du nouveau coronavirus depuis 24 heures. La majorité de ces infections ont été signalées dans les régies de la santé Fraser et de l'Intérieur. D'ailleurs l'augmentation des infections dans cette dernière inquiète les autorités. La Dre Henry les attribue notamment à des rassemblements de petits groupes qui ont eu lieu durant les célébrations de fin d'année.

Désormais, le bilan de la province s'élève à 59 608 personnes infectées par le SRAS-CoV-2 depuis le début de la pandémie.

La Dre Bonnie Henry déplore 7 décès depuis mercredi. La pandémie a ôté la vie à 1038 personnes depuis qu'elle s'est déclarée dans la province. Le ministère de la Santé recense 362 hospitalisations en lien avec le virus, dont 74 aux soins intensifs.

Par ailleurs, la province compte deux nouvelles éclosions dans son système de soins de santé, portant le nombre total à 64 éclosions actives. Notons toutefois que 52 605 personnes se sont rétablies de la maladie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !