•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Estrie compte de plus en plus de résidents

Des Sherbrookois au parc Jacques-Cartier.

Des Sherbrookois au parc Jacques-Cartier.

Photo : Radio-Canada / Bertrand Galipeau

Radio-Canada

Selon les plus récentes données de l’Institut de la statistique du Québec, la croissance démographique de l’Estrie est l’une des plus importantes au Québec au cours de la dernière année.

Les résultats couvrent la période de juillet 2019 à juillet 2020, selon l’Institut de la statistique du Québec la migration des populations à travers la province a été fortement influencée par la pandémie de COVID-19. 

Ainsi la métropole a accueilli moins de résidents que par les années passées, au détriment d’autres régions. Avec un taux d’accroissement de 13%, l’Estrie est la troisième région ayant le plus fort taux derrière les Laurentides et Lanaudière.  

L’Estrie a attiré plusieurs Québécois qui désiraient quitter les grands centres urbains. L’institut explique aussi ce ralentissement en partie par la diminution du nombre d’immigrants et de résidents non permanents depuis la fermeture des frontières internationales en mars 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !