•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Achat de Carrefour par Couche-Tard : Québec discute avec l'Élysée, dit Fitzgibbon

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.

Le ministre Fitzgibbon affirme que les gouvernements du Québec et de la France sont en contact.

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

Alors qu'Alimentation Couche-Tard négocie avec Carrefour dans le but d'acquérir le géant de l'alimentation, le gouvernement Legault semble avoir ouvert des canaux diplomatiques avec la France, qui s'inquiète pour l'avenir de son fleuron.

Interrogé sur le dossier jeudi en marge d'une annonce économique, le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, a affirmé, en anglais, que Québec était en contact avec l'Élysée afin de faire valoir que la multinationale québécoise ferait un bon propriétaire.

Le ministre a donné l'exemple de la société française Alstom, qui est devenue un bon propriétaire de Bombardier Transport.

Cette déclaration de M. Fitzgibbon est survenue alors que le ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire, qui avait déjà réservé un accueil tiède aux négociations, réitérait ses réticences à une potentielle prise de contrôle étrangère du détaillant Carrefour.

Le stationnement d'un magasin Carrefour.

Fondé il y a plus de 60 ans, le géant français Carrefour exploite près de 13 000 hypermarchés, supermarchés et dépanneurs dans plusieurs pays.

Photo : The Associated Press / Bob Edme

Couche-Tard n'avait pas répondu, jeudi après-midi, à une demande d'information entourant les propos du ministre québécois de l'Économie.

La société a proposé une offre valorisée à environ 25 milliards de dollars pour Carrefour, dans ce qui serait la plus importante acquisition de l'exploitant de dépanneurs et de stations-service advenant un accord entre les deux parties.

L'entreprise française, qui est le plus important employeur privé dans l'Hexagone avec plus de 100 000 salariés, a vu le jour il y a plus de 60 ans.

Elle exploite près de 13 000 hypermarchés, supermarchés et dépanneurs répartis dans 30 pays, dont la France, l'Espagne, l'Italie, le Brésil, l'Argentine et Taïwan. Son effectif est supérieur à 320 000 employés.

Pour sa part, le réseau mondial de Couche-Tard compte 14 200 points de vente.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !