•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mobilisation pour des sinistrés de Saint-Denis-de-Brompton

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des camions de pompiers sont devant une maison en fumée.

Les pompiers sont intervenus lors d'un important incendie dans une maison unifamiliale de Saint-Denis-de-Brompton.

Photo : Radio-Canada / Laurent Ulrich

Radio-Canada

Une famille de cinq personnes de Saint-Denis-de-Brompton s’est retrouvée à la rue mercredi après qu’un incendie a ravagé leur maison. En moins de 24 heures, un vaste mouvement de mobilisation s’était toutefois mis en branle dans la petite municipalité pour leur venir en aide.

Peu avant 15 h, mardi,  le Service de sécurité incendie de la municipalité a reçu un appel signalant un incendie à l’arrière d'une résidence. À l’arrivée des pompiers, la maison était presque totalement embrasée. 

L’importance du brasier a demandé l’intervention des pompiers de Magog, de Windsor et d’Orford. En tout, une quarantaine de pompiers ont été dépêchés sur les lieux. 

Malgré leurs efforts soutenus, la résidence est une perte totale. 

La cause demeure inconnue, mais rien ne laisse présager qu’il s’agit d’un incendie criminel selon le directeur du service incendie de St-Denis-de-Brompton, Sylvain Lamarre. Il rapporte toutefois que des travaux étaient en cours à l’intérieur du bâtiment.

Une mobilisation en ligne

Même avec des assurances, l'achat de matériel est complexifié en raison de la pandémie. La mère de William Duhamel, un des occupants de la résidence, s’est donc empressée de lancer un appel aux dons sur sa page Facebook. Denrées, vêtements, meubles, logements : elle a fait appel à la générosité de la population pour subvenir rapidement aux besoins de son fils et des autres occupants de la maison.

Un appel qui a été entendu. À mon réveil à 6 h du matin, j’étais bombardée d’offres de meubles, de linge, de dons, relate Élisabeth Nadeau.

Je pense qu’on a eu huit frigos qu’on s’est fait proposer, c’est vraiment beau

Elisabeth Nadeau, mère d’un sinistré 

La réponse a été si forte que la résidente de St-Denis-de-Brompton a lancé une campagne sur la plateforme GoFundMe pour amasser des fonds.

L’élan de générosité des citoyens a ému William Duhamel. C’est dur à mettre en mots, mais je suis vraiment content et reconnaissant, a lancé le jeune homme de 19 ans.

D'après les informations d'Emy Lafortune

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !