•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour des rues piétonnes et des cafés-terrasses à Québec en 2021

Des piétons sur la rue Saint-Jean en été.

La rue Saint-Jean était réservée aux piétons.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Les restaurateurs de certaines artères commerciales de Québec pourront à nouveau étendre leur terrasse dans les rues en 2021. Après avoir connu un succès l’été dernier, la Ville veut reconduire l’expérience des rues piétonnes.

Cette mesure avait été mise en place pour que les citoyens puissent profiter des artères commerciales en tout respect des mesures sanitaires.

 L’expérience des rues piétonnes de l’an dernier a été un franc succè, a souligné le maire de Québec Régis Labeaume.  Il était donc naturel pour nous d’offrir cette belle expérience aux citoyens pour une deuxième année, a-t-il ajouté.

Les rues Saint-Joseph, Saint-Vallier Ouest et l’avenue Cartier ont été réservées aux piétons toutes les fins de semaine l'été dernier.

La rue Saint-Jean a quant à elle été interdite aux automobilistes tous les jours entre 11h et 23h de la fin du mois du juin jusqu'à la fin août.

Une chose est certaine, Québec demeurera vivante et chaleureuse malgré la pandémie qui continue de nous frapper. Cet été, Québec sera aussi animée que possible! 

Régis Labeaume, maire de Québec

Rues animées

La Société de développement commercial (SDC) du quartier Montcalm se réjouit du retour des rues piétonnes en 2021.

C'est une très bonne nouvelle. Ça a été un véritable succès pour nous, a réagi le directeur général de la SDC, Jean-Pierre Bédard.

Des piétons sur l'avenue Cartier

L'avenue Cartier était l'une des artères commerciales réservées aux piétons.

Photo : Crédits : Société de développement commercial du quartier Montcalm

M. Bédard soulève que cette mesure a bénéficié à tous les types de commerces. Ceux-ci pouvaient notamment aménager un kiosque dans la rue pour présenter leurs produits aux passants.

On risque de mettre davantage l'accent là-dessus pour l'ensemble des commerçants lors du prochain été, analyse-t-il.

La liste des rues piétonnes n’est pas encore connue pour le moment. C'est aux SDC d'en faire la demande à la Ville.

Elles les auront à leurs conditions si la sécurité est assurée. C'est elles qui décideront à quelle heure et quelles journées elles veulent les rues piétonnes, a précisé le maire Labeaume.

Permis terrasse à 50 $

Qu'ils soient situé sur une rue piétonne ou non, les restaurateurs qui voudront déployer une terrasse sur le devant de leur établissement pourront le faire, moyennant un permis unique de 50 $.

Une terrasse vide du Vieux-Québec

Les cafés-terrasses ont permis aux restaurateurs d'accueillir plus de clients, malgré les mesures sanitaires en place.

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

C'est le même fonctionnement que l'été passé, a assuré M. Labeaume. Le prix du permis reste donc le même, peu importe la superficie de la terrasse.

Jean-Pierre Bédard rappelle que cette mesure a permis à de nombreux restaurateurs de compenser la capacité d'accueil réduite en raison de la distanciation physique exigée par la santé publique.

Ça permettait d'avoir le même nombre de tables disponibles pour la clientèle qu'en temps normal, relate-t-il.

La date d'entrée en vigueur des permis de café-terrasse sera déterminée ultérieurement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !