•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

261 nouveaux cas de COVID-19 au Manitoba, dont plus de la moitié dans le nord

Le Dr Atwal lors d'une conférence de presse portant sur la COVID-19 au Manitoba.

Le Dr Jazz Atwal est le médecin hygiéniste en chef adjoint du Manitoba.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Parmi les 261 nouveaux cas de COVID-19 annoncés jeudi par le Manitoba, 139 sont dans la région sanitaire du Nord. La province annonce aussi deux nouveaux décès.

Les cas dans le nord de la province se trouvent notamment dans le village de Lynn Lake et dans la ville de Thompson.

Au moins 144 cas de COVID-19 sont actifs dans le district de santé où se trouve Lynn Lake. Mercredi, les autorités du village ont indiqué qu’il y avait 121 cas dans la communauté de moins de 500 habitants.

Il s’agit de la communauté la plus au nord joignable par une route toute l’année au Manitoba. Lynn Lake se situe à environ 800 kilomètres au nord-ouest de Winnipeg.

Les cas dans la région sanitaire du nord sont dus en partie à des rassemblements dans des résidences privées et en public, ce qui va à l’encontre des ordonnances sanitaires, selon le médecin hygiéniste en chef adjoint du Manitoba, Jazz Atwal.

Lorsqu’on n’adhère pas aux directives de la santé publique, les cas augmentent, affirme-t-il, en ajoutant que le nombre de cas dans ces foyers d’éclosion continuera vraisemblablement d’augmenter pendant quelques jours, avant de commencer à baisser.

Le Dr Atwal n’a pas exclu la possibilité que des mesures sanitaires plus strictes restent en vigueur dans le nord, alors qu’elles pourraient être assouplies ailleurs au Manitoba le 22 janvier. Les ordonnances sanitaires arrivent à terme ce jour-là, et les autorités sanitaires doivent soit les renouveler, soit les changer.

Malgré les cas dans le nord, le médecin hygiéniste en chef adjoint est plutôt optimiste quant à la tendance de la transmission du virus au Manitoba.

Il y a des pochettes où nous avons des problèmes, mais en général, les Winnipégois, les Manitobains ont fait ce qu’ils devaient faire [respecter les directives de la santé publique], affirme-t-il.

Il ajoute que les effets positifs des restrictions sanitaires se font sentir dans les hôpitaux, qui se désengorgent doucement.

Les cas annoncés jeudi portent le total dans la province à 26 954 depuis le début de la pandémie. Le taux de positivité sur 5 jours s’établit à 10 % au niveau provincial, et à 7,1 % à Winnipeg.

Faits saillants :

  • 2866 cas actifs jeudi

  • 23 313 personnes guéries à ce jour

  • 290 personnes à l’hôpital, dont 37 aux soins intensifs

  • Le nombre de décès attribuables à la COVID-19 est maintenant de 755

Les cas actifs sont surévalués en raison des retards dans les vérifications nécessaires pour éliminer ces cas de la liste provinciale, parce que la santé publique s'occupe en priorité du traçage de contacts.

La province estime que les cas actifs ne le sont plus en grande majorité 10 jours après l’apparition des symptômes. Selon cet indicateur, environ 1400 cas sont actifs au Manitoba, affirme Jazz Atwal.

Nouvelles infections par région sanitaire :

  • Winnipeg : 75
  • Prairie Mountain : 23
  • Santé Sud : 13
  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 11
  • Nord : 139

Depuis le mois de février, 446 018 tests de dépistage ont été effectués, dont 2333 mercredi. Les enquêtes sur ces cas sont en cours et le public sera informé s’il existe un risque pour la santé publique.

Les décès annoncés jeudi :

  • Un sexagénaire de Winnipeg
  • Un nonagénaire de Prairie Mountain (cas lié à une éclosion au McCreary/Alonsa Health Centre)

Le point sur les éclosions

Une éclosion a été déclarée à l’Hôpital Rock Lake de Crystal City. L’établissement est placé en code rouge, pour critique , dans le système d’intervention en cas de pandémie de la province. Par ailleurs, l’éclosion au foyer Gilbert Plains Personal Care Home est terminée.

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !