•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jason Kenney expulse Pat Rehn du Parti conservateur uni

Le député albertain Pat Rehn est debout en t-shirt dans une grotte.

Le député albertain Pat Rehn, en voyage au Mexique pendant le temps des fêtes.

Photo : Facebook

Camille Renarhd
Stéphanie Rousseau

Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a pris la décision d'exclure Pat Rehn du caucus du Parti conservateur uni, en raison de son manque de présence dans sa circonscription de Lesser Slave Lake.

Des élus de Slave Lake avaient d'ailleurs demandé sa démission dans une lettre publiée au début janvier, affirmant que leur député était incompétent et plaçait ses intérêts avant ceux de sa circonscription.

Pat Rehn a surtout fait parler de lui récemment pour un voyage effectué au Mexique pendant les fêtes.

[Pat Rehn ] n'a fait aucun effort significatif pour travailler dans cette circonscription ou pour représenter correctement ses électeurs qui travaillent dur.

Jason Kenny, premier ministre de l’Alberta

La tâche la plus importante d'un député est de représenter ses électeurs, a-t-il déclaré.

Le député Pat Rehn devra désormais siéger en tant que député indépendant. Il ne sera pas autorisé à se présenter à une future mise en candidature au sein du PCU.

Le maire de Slave Lake, Tyler Warman, a salué le geste du premier ministre et souhaite maintenant que le député démissionne.

C’est un pas dans la bonne direction pour notre région. Personne ne peut le forcer à démissionner, mais en reconnaissant qu’il a perdu le soutien des citoyens et des élus de la région et maintenant le soutien de son parti et du gouvernement, je ne vois pas quel message plus fort pourrait lui être envoyé, dit Tyler Warman.

S’il veut vraiment aider notre région, nous lui demandons de laisser quelqu’un d’autre prendre sa place, ajoute-t-il.

Il faut travailler pour être en politique.

Jason Kenney indique aussi dans son message sur Twitter qu’il organisera une rencontre entre des élus de la circonscription de Lesser Slave Lake et des représentants du gouvernement afin de les aider à aborder les questions locales importantes.

Tyler Warman confirme qu’il a été contacté par la province à ce sujet.

L’organisation d’une telle rencontre est bien accueillie par le maire de High Prairie, Brian Panasiuk, qui s’inquiète que sa région soit désavantagée par le fait d’être représentée par un député indépendant.

Je ne sais pas quel type de représentation nous allons avoir, mais au moins le gouvernement dit qu’il veut s’assurer que nous soyons entendus, alors ça, c’est bon, dit-il.

Le maire de High Prairie pense que le parti veut réparer les pots cassés après les voyages de plusieurs députés durant les Fêtes malgré les restrictions liées à la COVID-19.

Le parti a certainement perdu de la crédibilité dans la région et c’est peut-être un moyen de séparer le parti de la personne, ajoute-t-il.

Je suis content que ça ait été mis en lumière et que les gens de la région soient au courant et qu’on puisse enfin entrevoir une meilleure représentation, dit-il, ajoutant qu’il ne souhaite pas forcément la démission du député si ce dernier change sa manière d’agir.

Cela ne sera pas facile pour lui, il y a beaucoup de ressentiment dans la région, mais je pense que c’est possible s’il se met enfin à faire le travail pour lequel il est payé.

L’opposition officielle, le Nouveau Parti démocratique demande la démission du député.

Jason Kenney a retiré un membre de son caucus après que ce dernier ait voyagé à l’extérieur de l’Alberta durant les Fêtes malgré les recommandations de la santé publique, a dit la chef du parti Rachel Notley.

C’est pourtant clair que M. Rehn n'accomplit pas ses responsabilités de député depuis des mois.

Avec les informations de Michelle Bellefontaine de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !