•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cocktail météo frappe la Saskatchewan

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des panneaux de signalisations près de Regina ont été pliés par les forts vents lors de la tempête hivernales du 14 janvier 2021.

Signe de la force du vent, des panneaux de signalisation ont été pliés par les bourrasques tout près de Regina.

Photo : CBC / Mickey Djuric

Vincent H. Turgeon

Routes fermées, transport scolaire annulé et coupures d'électricité : la tempête hivernale qui s’abat sur la Saskatchewan depuis mercredi bouleverse la vie de bien des personnes.

C’est notamment le cas des automobilistes qui doivent redoubler de prudence.

De nombreuses routes sont également déconseillées à l'est de Saskatoon et près de la frontière manitobaine.

Il est recommandé aux automobilistes de vérifier au préalable l'état du réseau routier (Nouvelle fenêtre) s'ils doivent prendre le volant.

Des vents de plus de 90 km/h ont balayé depuis mercredi la Saskatchewan, ce qui réduit la visibilité des automobilistes sur les routes.

Une affiche annonçant un restaurant Taco Bell a été poussée sur le sol par les fortes bourrasques.

L'affiche annonçant un restaurant Taco Bell, sur l'avenue Millar à Saskatoon, n'a pas résisté aux fortes bourrasques.

Photo : CBC / Dan Zakreski

Jeudi matin, à l'émission Point du jour, l’ancien camionneur et maintenant instructeur de conduite de poids lourds, Laurent Pennachio, conseillait de toujours avoir une trousse d’urgence dans son véhicule.

Selon lui, si un automobiliste se retrouve coincé sur la route alors qu’il y a du verglas, il ferait mieux de s’arrêter sur l’accotement et d’attendre que les équipes de la voirie viennent épandre du sel sur la chaussée.

Laurent Pennachio ajoute qu'il y a des risques de perdre le contrôle du véhicule lorsqu’il y a de fortes rafales. Il rappelle que les remorques des camions agissent comme une voile de bateau durant une tempête.

Dans un quartier résidentiel de Regina, un grand arbre a été cassé par la force du vent.

Environnement Canada prévoyait des vents pouvant aller jusqu'à 100 km/h lors de la tempête. Des bourrasques trop fortes pour cet arbre de Regina.

Photo : Radio-Canada / Catheline d'Auteuil

Prisonnier de son camion

Signe que les conditions routières sont loin d’être idéales, Jeremy Zens a dû passer la nuit dernière dans son camion sur l’autoroute en bordure de Regina.

Alors qu’il revenait du travail mercredi, vers 23 h, les vents violents l’ont forcé à s’arrêter.

Alors que mon véhicule était stationné, les bourrasques le poussaient dans l’autre voie, explique-t-il.

Je me suis dit que je ne pouvais pas continuer d'avancer.

Jeremy Zens

Jeremy Zens a donc pris la décision d’attendre que la tempête passe. Jeudi, à 6 h, il était toujours coincé dans son camion.

Il me reste encore la moitié de mon réservoir d’essence. J’ai de la musique, le chauffage est allumé. Je vérifie toutes les 45 minutes que mon tuyau d’échappement est libre de neige.

Transport scolaire annulé et électricité coupée

De nombreuses familles de la province devront se débrouiller pour amener leurs enfants à l’école.

Le transport scolaire de nombreuses écoles du Conseil des écoles fransaskoises et de la Division scolaire Prairie Valley, près de Regina, est annulé. Les écoles demeurent cependant ouvertes.

La Division scolaire des Écoles catholiques de Saskatoon a aussi pris la décision d’annuler le transport scolaire pour les villages de Martensville et de Warman.

Le transport est toutefois maintenu pour la Division des Écoles publiques de Regina.

De nombreuses coupures d’électricité sont aussi enregistrées dans les régions de White City et de Fort Qu’Appelle. C'est aussi le cas dans le sud-ouest de la province pour les villes d'Eastend et de Consul ainsi que, plus au nord, celles de Warman, de Martensville, de Spiritwood, d'Emma Lake et de Buffalo Narrows.

Avec les informations de David Shield

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !