•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de collisions et de victimes sur les routes de l'Estrie en 2020

Un policier sur l'autoroute 10, à la hauteur de Sherbrooke.

En juin, un important accident de la route entre un semi-remorque et une voiture est survenu sur l'autoroute 10.

Photo : Radio-Canada / Natacha Lavigne

Radio-Canada

Le nombre de collisions et de victimes a légèrement augmenté sur les routes patrouillées par la Sûreté du Québec en 2020.

Pour les régions de l'Estrie et du Centre-du-Québec, le nombre de collisions mortelles est passé de 28 en 2019 à 34 en 2020.

C'est encore les mêmes causes qui reviennent, soit la conduite imprudente et les excès de vitesse qui sont en cause dans 28 % des décès.

Aurelie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec

Principales causes de collisions mortelles

  • La conduite imprudente et les excès de vitesse : 29 % des collisions
  • L'inattention et la distraction : 14 %
  • La capacité de conduite affaible par l'alcool, les drogues ou la fatigue : 10 %

Au total, la SQ fait état de 228 collisions ayant causé la mort de 250 personnes l'an dernier, ce qui correspond à 11 collisions et 17 décès de plus qu'en 2019.

Un bilan sous la moyenne des cinq dernières années

Même s'il y a eu plus de morts sur les routes en 2020 qu'en 2019, la Sûreté du Québec souligne que ce bilan demeure moins funeste qu'il ne l'a été par le passé.

C'est une hausse, mais c'est un bilan qui demeure sous la moyenne des cinq dernières années au Québec, souligne Aurélie Guindon.

La SQ rappelle que 2019 fait peut-être figure d'exception, puisqu'elle constitue la meilleure année de la décennie pour la sécurité routière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !