•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des travaux de pavage réalisés sur 37 km à Saguenay en 2020

Des employés municipaux en train d'asphalter une rue.

Lors de son élection, Josée Néron s'était engagée à réparer 40 km de route par année.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Malgré des conditions particulières engendrées par la pandémie de COVID-19 et un automne pluvieux, le service des travaux publics ainsi que des entreprises privées ont pu procéder à l’asphaltage de 37 km du réseau routier municipal au cours de la dernière année.

Lors de son accession au poste de mairesse en 2017, Josée Néron s’était engagée à paver une quarantaine de km de routes par année.

Dans un communiqué diffusé mercredi, Josée Néron a confié qu’il y a encore place à l’amélioration, mais que le nombre de kilomètres réparés en 2020 dépasse les attentes.

On s’était dit que cette année, considérant les sommes qu’on avait allouées et le prix de l’asphalte, on devrait tourner autour de 31 km. COVID, en plus, n’aidant pas, on a quand même réalisé 37 km, a expliqué la mairesse. Elle précise que l'administration municipale a injecté 18 millions de dollars l'an dernier pour l'amélioration de tronçons de route.

La première magistrate de Saguenay se réjouit de voir que sa ville affiche une cote de 58, alors que le portrait québécois des infrastructures en 2018 faisait état d'un score de 52 pour l’ensemble du Québec, en ce qui a trait à la qualité du réseau routier.

Des travaux ont été réalisés sur 17,9 km dans l’arrondissement de Chicoutimi, sur 13,4 km dans l'arrondissement de Jonquière et sur 5,6 dans l’arrondissement de La Baie.

Réseau cyclable

Le communiqué de la Ville précise qu’un peu plus de 9 kilomètres du circuit cyclable de Saguenay ont bénéficié d’ajouts ou d’améliorations. Depuis 2019, 1,7 million de dollars ont été investis pour bonifier le réseau.

« Nous savons que la pratique du vélo est de plus en plus populaire chez nos citoyens et nous voulons faire en sorte de leur offrir des pistes cyclables sécuritaires, de bonne qualité et à proximité de leur domicile. Nous nous sommes engagés à investir 1 million de dollars par année », conclut Josée Néron.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !