•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Obtenir des vaccins, un défi en Alberta

Un coronavirus en gros plan.

Plus de 112 000 personnes ont contracté la COVID-19 en Alberta depuis le début de la pandémie.

Photo : iStock

Radio-Canada

L'approvisionnement en vaccins a été un défi cette semaine pour Services de santé Alberta (AHS), a déclaré une porte-parole de l’organisme, Kerry Williamson.

La province a dû transférer les rendez-vous d’environ 1500 travailleurs de la santé de la zone de Calgary qui devaient se faire vacciner à des résidents de centre de longue durée pour qu’ils soient immunisés en priorité.

Elle a aussi dû reporter la vaccination d'environ 2000 résidents de centres pour personnes âgées dans les zones du sud, du centre et d’Edmonton, en raison d’une pénurie de vaccins Moderna, dit Mme Williamson.

Retard dans la vaccination des personnes prioritaires

AHS peut livrer 50 000 doses de vaccins contre la COVID-19 par semaine, affirme Kerry Williamson. Et bien que cette capacité lui permettrait de terminer toutes les vaccinations dans les établissements de soins de longue durée et de soutien désignés d'ici la fin de cette semaine, AHS dit que l'offre peut être insuffisante pour y parvenir.

En raison d’une pénurie de vaccins de Moderna, AHS n’a pas pu terminer cette semaine les vaccinations prévues pour environ 2000 résidents de centres pour personnes âgées dans les zones du sud, du centre et d’Edmonton, a indiqué la porte-parole de l’autorité sanitaire.

Nous vaccinerons des résidents supplémentaires dès que possible après l'arrivée du produit vendredi.

Kerry Williamson, porte-parole de Services de santé Alberta

Si le gouvernement fédéral est en mesure d'atteindre ses objectifs de livraison, un nombre important des doses de Moderna qui devraient arriver vendredi seront utilisées comme deuxième dose dans les établissements de soins de longue durée et de soutien désignés de l’Alberta, précise-t-elle.

En point de presse, la médecin hygiéniste en chef de l’Alberta, Deena Hinshaw, a indiqué que deux envois étaient attendus cette semaine. L’un est arrivé et l’autre arrivera probablement plus tard cette semaine, a-t-elle dit.

Services de santé Alberta fait un travail formidable pour s'assurer de surveiller constamment les approvisionnements [en doses de vaccin] et les prévisions de rendez-vous afin de réduire tout inconvénient pour les personnes dont la vaccination devra être reportée, a-t-elle ajouté.

Elle croit que les pénuries de vaccins seront probablement un phénomène courant dans les semaines à venir puisque la province s'efforcera de vacciner le plus rapidement possible les Albertains.

La situation de la COVID-19, le 13 janvier

Par ailleurs, l’Alberta a fait état mercredi de 875 nouveaux cas de COVID-19 et 23 décès supplémentaires, en 24 heures.

Parmi ces décès, cinq sont survenus en décembre. Les 18 autres ont eu lieu les 9, 11 et 12 janvier, a précisé la médecin hygiéniste en chef, Deena Hinshaw.

Depuis le début de l'année, 218 personnes sont mortes de la COVID-19 en Alberta, ce qui porte à 1368 le nombre de personnes décédées depuis le début de la pandémie.

Plus de 16 000 tests ont été effectués, durant les dernières 24 heures. Le taux de positivité est de 5,3 %.

À ce jour, 820 personnes sont hospitalisées, dont 137 aux soins intensifs, et 12 838 cas actifs sont dénombrés dans la province.

Depuis le retour en classe, lundi, quatre écoles sont sous surveillance, dont une qui fait l'objet d'une éclosion. Il y a six cas confirmés de la maladie dans les écoles de la province.

En fin de journée mardi, 58 144 doses de vaccin avaient été administrées en Alberta.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !