•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le canal Rideau va ouvrir cet hiver malgré les restrictions

Le canal rideau avec vue du CNA, Parlement et Château Laurier.

La patinoire du canal Rideau attire toujours de nombreux amateurs de sports d'hiver. (archives)

Photo : Radio-Canada / Jérémie Bergeron

Radio-Canada

La patinoire du canal Rideau va ouvrir cet hiver, malgré les restrictions sanitaires imposées en temps de pandémie.

Après avoir consulté les autorités sanitaires, la Commission de la capitale nationale (CCN) continue ses préparations pour l'ouverture sécuritaire du canal Rideau. L'objectif est d'offrir un espace d'exercice seulement.

La CCN reconnaît l’importance de sortir pour faire de l’exercice pendant la pandémie, fait savoir la commission dans un communiqué diffusé mercredi soir.

Selon Valérie Dufour, gestionnaire principale des communications stratégiques de la CCN, le canal Rideau sera ouvert pour la pratique du patin. En revanche, il n'y aura pas de cabane pour se changer ou pour manger. La Commission de la capitale nationale mettra en place davantage d’endroits pour se laver les mains et des escaliers directionnels pour accéder à la patinoire. En raison des consignes de santé publique provinciales, le bistro CCN du parc des Rapides-Remic n’ouvrira pas tant que durera l’état d’urgence, indique aussi le communiqué.

La CCN demande aux patineurs de porter un masque.

La CCN prévoit également ouvrir une section de la promenade de la Reine-Élizabeth, et ce, 7 jours par semaine de 9 h à 17 h pour les utilisateurs actifs. Elle sera donc fermée aux automobilistes comme cet été.

Feu vert pour les activités extérieures

Par ailleurs, les mesures sur les activités en plein air se sont précisées en fin de journée mercredi.

Les patinoires extérieures, les pistes de ski de fond, les sentiers et les parcs pourront poursuivre leurs activités.

Les autorités demandent toutefois de pratiquer le sport choisi en bulle familiale et de respecter la distanciation sociale.

Les sports d’équipe ne sont toutefois pas autorisés et les monts de ski demeurent fermés.

Krystal Jamieson est propriétaire de la patinoire River Oak, à 30 minutes du centre-ville d’Ottawa. Plusieurs mesures sanitaires sont en place chez elle pour limiter les risques de propagation de la COVID-19. Pas plus de 25 personnes sont tolérées dans les endroits communs, le port du masque est obligatoire lorsqu’on a chaussé les patins et les visiteurs doivent s'inscrire à l’avance, pour contrôler l'achalandage. Il est demandé aux patineurs de respecter une distanciation sur la glace.

Une femme accorde une entrevue à l'extérieur, vêtue de vêtements chauds.

Krystal Jamieson est propriétaire de la patinoire River Oak.

Photo : Radio-Canada

Cette dernière salue la souplesse du gouvernement de l’Ontario en ce qui a trait aux activités sportives extérieures et souligne l’importance de bouger en temps de pandémie.

Il y a plusieurs personnes qui n’ont pas accès [à des infrastructures pour faire du sport] chez eux. De dire aux gens qui ne pourront pas sortir de leur maison pour plusieurs semaines, je pense que ça va avoir beaucoup d’effets négatifs au point de vue de la santé mentale des gens, mais aussi sur les entreprises, qui comme nous, font de leur mieux pour respecter les règlements, a commenté Mme Jamieson.

Avec les informations d'Estelle Côté-Sroka, de Nicole Chiasson et d'Aimée Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !