•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Aluminerie Alouette a produit un record plus de 620 000 tonnes de métal en 2020

Le logo de l'entreprise sur l'un des bâtiments de l'Aluminerie Alouette, à Sept-Îles.

L'Aluminerie Alouette, à Sept-Îles (archives)

Photo : Evelyne Côté

Radio-Canada

L'Aluminerie Alouette a produit un record de plus de 620 720 tonnes de métal en 2020. Son record précédent s'établissait à 608 964 tonnes et avait été atteint en 2016.

L'entreprise souligne aussi, par communiqué, que les expéditions en provenance du port de Sept-Îles ont également franchi un record.

Selon Alouette, ces milliers de tonnes d'aluminium ont été envoyés partout sur la planète, mais principalement aux États-Unis.

En entrevue au Téléjournal Est-du-Québec, le président et chef de la direction d'Alouette, Claude Gosselin, explique cette hausse de la production, malgré la pandémie, par les investissements de 100 millions de dollars à l'aluminerie dans les dernières années.

Il tient aussi à saluer le travail des employés qui assurent l'entretien des équipements et l'acheminement des matières premières aux cuves.

La production vient principalement de l'efficacité et de la technologie des cuves. [...] C'est vraiment relié à l'implantation de la cuve AP40.

Claude Gosselin, président et chef de la direction d'Alouette

Selon M. Gosselin, la mise en place de la technologie AP40 de certaines cuves s'est terminée à l'automne 2020.

Un réseau d'air forcé pour refroidir les cuves d'électrolyse, associées à cette technologie, a notamment été installé. L'ajout de cette technologie permet d'augmenter l'intensité du courant électrique de la cuve et de maximiser l'utilisation de l'énergie, indique l'entreprise dans son communiqué.

L'ajout de cette technologie conclut la phase 2 de modernisation de l'usine.

Claude Gosselin, en entrevue.

Le nouveau président et chef de la direction d'Alouette, Claude Gosselin, en entrevue au Téléjournal Est-du-Québec

Photo : Radio-Canada

D'autres phases de modernisation et d'automatisation de l'usine sont prévues et elles représentent des investissements d'environ 60 millions de dollars pour les prochains mois.

Ce sont des investissements qui vont être en cours dans les prochaines années et qui visent à assurer la rentabilité et la pérennité des installations de l'usine, explique M. Gosselin.

Claude Gosselin aimerait voir le record établi cette année à nouveau fracassé dans les mois à venir. Par contre, il ajoute qu'il est difficile de prévoir la demande pour l'aluminium en raison de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !