•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête sur un policier qui aurait délibérément renversé un chien avec sa voiture

Des voitures de la police garées dans un stationnement

Le policier a été affecté à des fonctions administratives.

Photo : CBC / Shane Magee

L’Unité d’enquête indépendante du Manitoba enquête sur des allégations selon lesquelles un policier aurait délibérément renversé un chien qui était assis sur la route avec sa voiture de police.

Selon un communiqué de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), les policiers du District du nord de la GRC du Manitoba ont reçu un appel, le 7 janvier dernier, signalant qu'un membre de la GRC en service au volant d'un véhicule de police avait heurté délibérément un chien assis sur la route dans la communauté de Pukatawagan, au Manitoba.

L'état du chien est inconnu, car il n'a pas encore été retrouvé malgré des recherches, poursuit le communiqué.

À la suite de l'enquête de policiers supérieurs sur ces allégations graves, la GRC en a informé l’Unité d’enquête indépendante, le 11 janvier 2021. Celle-ci s’est maintenant chargée de l’enquête.

Un communiqué de l’Unité d’enquête indépendante indique que son directeur a déterminé qu’il serait dans l’intérêt public qu’elle se charge de cette affaire.

Le communiqué ajoute que l’incident s’est déroulé vers 15 h 40. Aucun autre détail ne sera fourni avant la conclusion de l’enquête.

Aucune accusation n’a été portée, pour le moment.

De son côté, la GRC a entamé une enquête interne, en vertu du code de déontologie, selon le communiqué. Aucune information sur l'ancienneté du policier ni tout autre détail susceptible de le reconnaître ne peut être fournie, ajoute la GRC.

Le policier impliqué n'est pas retourné dans la communauté et a été affecté à des fonctions administratives, poursuit le communiqué.

Nous prenons cet incident très au sérieux. Nous appuyons l'enquête [de l’Unité d’enquête indépendante]. Les chiens font partie des équipes d'enquête de la GRC et de nombreux policiers collaborent avec des groupes de sauvetage pour trouver des foyers aux animaux.

La Première Nation de Pukatawagan se trouve à environ 710 kilomètres au nord-ouest de Winnipeg.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !