•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cas de COVID-19 chez le personnel des Saguenéens, mais les activités continuent

Les Saguenéens de Chicoutimi se réjouissent au milieu de la patinoire après avoir inscrit un but.

Les Saguenéens de Chicoutimi joueront leur prochain match le 22 janvier à Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

Pour une seconde fois, un membre du personnel des Saguenéens a obtenu un résultat positif après un test de dépistage de la COVID-19, mais cette fois-ci, l'équipe n'aura pas à suspendre ses activités.

La nouvelle du résultat positif a été annoncée mercredi après-midi par la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), comme l'indique leur protocole.

Après l'enquête épidémiologique du personnel du circuit et de la santé publique, il a été déterminé que la personne infectée n'a pas été en contact rapproché avec les joueurs ou les autres membres du personnel hockey à l'intérieur de l'environnement de l'équipe, a précisé le communiqué de la LHJMQ.

Il a donc été établi que le risque de contagion était nul.

Les Saguenéens peuvent en conséquence poursuivre leurs activités. Les joueurs sont de retour à Chicoutimi depuis le 4 janvier.

Les matchs auront lieu

Il n'y a aucun impact sur les matchs en environnement protégé qui seront présentés au Centre Georges-Vézina, d'abord du 22 au 24 janvier, puis du 30 janvier au 7 février.

Le Drakkar de Baie-Comeau et le Phoenix de Sherbrooke seront les équipes présentes lors de la première fin de semaine. Ces équipes seront logées à l'hôtel dès le vendredi, tout comme d'ailleurs les joueurs des Saguenéens, question de respecter le principe de bulle.

Le prochain match se tiendra le vendredi 22 janvier contre le Drakkar. Il pourra avoir lieu comme prévu à 19 h, puisque la LHJMQ a aussi obtenu l'autorisation de poursuivre les matchs au-delà du couvre-feu imposé à partir de 20 h. Pour le deuxième événement, des matchs ont été avancés à 12 h et 16 h, mais uniquement en raison de la présentation du Super Bowl.

Comme c'est le cas depuis le début de la saison, les spectateurs ne seront pas admis. Outre l'équipe de webdiffusion, aucun autre journaliste ne sera admis.

Le 7 novembre dernier, un membre du personnel avait aussi reçu un résultat positif. L'équipe avait quand même pu prendre part à l'événement en environnement protégé qui avait lieu à Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !