•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Un nouveau visage de la vaccination avec la campagne qui s'intensifie

Penny Ballem.

La Dre Penny Ballem dirigera la campagne de vaccination tout en poursuivant son travail en tant que médecin hygiéniste en chef de la régie de la santé Vancouver Coastal.

Photo : Radio-Canada

Le ministère de la Santé choisit Penny Ballem, médecin hygiéniste en chef de la régie de la santé Vancouver Coastal, pour être la figure de tête de la prochaine phase de vaccination contre la COVID-19 en Colombie-Britannique.

Celle-ci prend donc en main la campagne de vaccination amorcée il y a quatre semaines et a pour mandat de mener à bien les prochaines phases. La Dre Ballem est depuis un an la médecin hygiéniste en chef de la régie de la santé Vancouver Coastal. Elle continuera d'ailleurs à occuper ce poste en parallèle.

Elle a également été la directrice de la Ville de Vancouver sous l'ère de Gregor Robertson.

Le Dr Ross Brown continuera à assumer son rôle de leadership en logistique, a indiqué le ministre de la Santé, Adrian Dix. D'autres personnes seront ajoutées à l'équipe de la campagne de vaccination au cours des prochaines semaines.

Nous avons administré à des personnes de toute la Colombie-Britannique toutes les doses que nous avons reçues du gouvernement fédéral jusqu'à présent.

Adrian Dix, ministre de la Santé de la Colombie-Britannique
Une fiole du vaccin contre la COVID-19.

La Colombie-Britannique a vacciné plus de 62 000 personnes contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Une campagne d'immunisation qui s'intensifie

La prochaine phase se traduira par une intensification de la vaccination, soutient Adrian Dix.

Ce sera la plus importante campagne de vaccination de l'histoire de la Colombie-Britannique, et cela nécessite une équipe solide.

Adrian Dix, ministre de la Santé de la Colombie-Britannique

Le ministre de la Santé a fourni plus de détails sur les prochains arrivages de vaccin. Mercredi ou jeudi, la province s'attend à recevoir davantage de vaccins de Pfizer-BioNTech, et vendredi, ceux de Moderna.

Adrian Dix a une fois de plus affirmé que la Colombie-Britannique reçoit en moyenne 25 000 doses de vaccins par semaine. Il prévoit que ce nombre sera de 68 400 à partir de février.

Nous prévoyons que nos volumes de vaccins arrivant en Colombie-Britannique augmenteront considérablement en fonction de ce que le Canada nous a dit et de ses contrats avec Pfizer et Moderna.

Adrian Dix, ministre de la Santé de la Colombie-Britannique

D'avril à juin, les autorités comptent recevoir 2,6 millions de doses de vaccins contre la COVID-19. La moyenne hebdomadaire sera par conséquent triplée, s'est réjoui Adrian Dix.

Par ailleurs, cela n'inclut pas les 20 millions de doses supplémentaires du vaccin de Pfizer-BioNTech qui seront distribuées à travers le pays, selon une annonce récente du gouvernement fédéral, ajoute Adrian Dix. Cela n'inclut pas non plus les vaccins d'AstraZeneca ou de Johnson&Johnson ou tout autre produit que nous pourrions recevoir, a-t-il aussi souligné.

Pour ce qui est du troisième trimestre allant de juillet à fin du mois de septembre, le ministre déclare que les premières indications montrent que la Colombie-Britannique recevra alors un peu moins de 6 millions de doses de vaccin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !