•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Photographier l’intimité de la vie sauvage

Le photographe Jean-Simon Bégin  dans la forêt Montmorency.

Jean-Simon Bégin un photographe qui tisse des liens avec notre territoire sauvage.

Photo : Radio-Canada / Julien Robert, François Dubuc

Radio-Canada

Jean-Simon Bégin est photographe animalier et amoureux du froid.

Depuis que son père a encadré sa première photo à l’âge de 11 ans, cet artiste de la caméra n’a jamais cessé de parcourir les territoires sauvages, du nord du Québec jusqu’aux hauts plateaux de la Gaspésie.

Chaque hiver, il capture en images l’intimité de la vie sauvage. Ses photos exceptionnelles de caribous de la toundra, de renards ou d’autres espèces révèlent les comportements inédits des animaux.

Pour Jean-Simon Bégin, la photographie est un puissant outil d'attachement au territoire. Il cherche à faire connaître l’étendue des beautés de la faune nordique. Une faune timide cependant.

Chaque cliché se paye donc au prix de nombreuses heures d'attente. Il les passe souvent immobile dans la neige et transi de froid.

Nous avons suivi Jean-Simon Bégin pendant deux jours dans la Réserve faunique des Laurentides au nord de Québec. Découvrez avec nous la vision de ce photographe du froid. 

Carbone parle d'environnement autrement pour répondre aux préoccupations citoyennes. De la vulgarisation scientifique aux questions qui touchent le quotidien des Canadiens, les vidéos de Carbone explorent une diversité de problématiques et de défis pour faire des choix plus éclairés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !