•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Calgary récompense les enfants au bon comportement

Un agent de police donne un billet à un petit garçon devant un dépanneur Circle K. Tous les deux portent un masque.

Porter un masque fait partie des gestes pouvant être récompensés par les policiers de Calgary.

Photo : Services de police de Calgary

Les policers de Calgary récompensent les enfants qui respectent certaines règles avec des « contraventions positives », c'est-à-dire des billets échangeables contre des friandises offertes dans les dépanneurs Circle K.

Le programme a débuté le 11 janvier, en collaboration avec la chaîne Circle K, pour coïncider avec le retour en classe. Il n'y a pas encore de date prévue pour la fin, explique le sergent Ralph Veckenstedt, l'un des coordonnateurs de l'initiative.

Porter un casque en faisant du vélo, regarder des deux côtés de la route avant de traverser, être serviable et gentil avec les autres, porter le masque, et suivre les mesures d’hygiène en raison de la COVID-19 sont des exemples de comportements pouvant être récompensés par les agents.

Nous travaillons également avec les écoles pour qu'elles nous aident à distribuer ces billets, dit le sergent.

Des conseils de sécurité sont imprimés au verso de chaque billet.

Un montage de trois photos. Sur la première, un enfant se sert une boisson dans un dépanneur Circle K. Sur la deuxième, un agent de police donne un billet à un enfant. Sur la troisième, un enfant donne le billet à la caissière du dépanneur.

Le programme, que les policiers nomment « Operation Heat » fonctionnera tout au long de la saison hivernale et deviendra « Operation Freeze » au printemps.

Photo : Instagram - Police de Calgary

La période actuelle étant difficile à vivre pour les jeunes et les écoliers, il est important de les soutenir par des mesures comme celle-ci, selon M. Veckenstedt.

Les jeunes vivent beaucoup de pression en ce moment.

Ralph Veckenstedt, sergent de la police de Calgary.

Le but, c’est aussi d'avoir des contacts différents avec la police, et pas toujours de façon négative. Ce que nous essayons de faire, c’est de créer un lien avec les jeunes de la communauté, précise le policier.

Si l'un de mes agents ou moi-même pouvons rendre leur journée plus agréable avec un billet de friandise, alors je suis satisfait, dit Ralph Veckenstedt.

Avec des informations de l'émission The Homestretch. (Nouvelle fenêtre)

Ailleurs sur le web :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !