•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un fabricant d’accessoires pour le cinéma forcé de quitter son atelier de Vancouver

White Monkey Design, a prop shop that has been run by Booth Milton in Vancouver for about three decades is being forced out of its location by the City of Vancouver which is the landlord.

L’atelier de Booth Milton, White Monkey Design, est situé au cœur de Strathcona.

Photo : Radio-Canada / Rafferty Baker

Radio-Canada

Après plus de 30 ans, Booth Milton, un créateur d’objets pour le cinéma et la télévision, doit trouver un moyen de libérer son atelier pour faire place à la construction du nouvel hôpital Saint Paul.

L’artiste a travaillé pour d'importantes productions telles que X-Men, Les Quatre Fantastiques ou encore Battlestar Galactica. La création de ces objets comporte parfois des défis. C'est le cas de la fabrication d’une prothèse de main portée par Carl Weathers dans le film Terminagolf, qui a nécessité cinq ou six essais, les premières versions n'étaient pas assez mauvaises pour être comiques.

Le magasin est rempli d’accessoires insolites dont la plupart sont d'étranges objets de science-fiction.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Booth Milton est debout entouré d'outils dans son atelier de cinéma.

Il y a également des machines pour l'impression 3D, la fabrication de moules, le travail du bois et la soudure qu’il faudra déplacer.

Nous sommes débordés par la logistique de ce que nous avons besoin de faire [...] C'est incroyablement compliqué de déplacer ces machines.

Booth Milton, créateur d'accessoires
M. Milton en train de construire un objet pour un film.

« J'aimerais garder mon atelier de machines intact, parce que c'est une bonne source de revenus et qu'il emploie beaucoup de gens », dit M. Milton.

Photo : Radio-Canada / Rafferty Baker

Pour louer ce bâtiment de près de 750 mètres carrés, Booth Milton paie un peu moins de 7000 $ par mois. Il estime qu'un espace équivalent pourrait lui coûter le double et l'obliger à se déplacer en périphérie de Vancouver.

Ce déménagement pourrait l'obliger à repenser l'entreprise, qui fait travailler aujourd'hui une dizaine de personnes. Il devra par ailleurs peut-être réduire ses activités à la location d'accessoires.

Une chose est sûre, il va falloir réduire son inventaire. Que dois-je garder? Qu'est-ce que je vends? se demande M. Milton. Il pourrait être nécessaire de faire une vente aux enchères.

Booth Milton regarde dans un tiroir rempli d'objets.

Une grande partie de ce que M. Milton a collectionné au fil des ans ne pourra probablement pas le suivre.

Photo : Radio-Canada / Rafferty Baker

La construction du nouvel hôpital devrait commencer au début de l'année 2022. Booth Milton a donc jusqu'à la fin de cette année pour quitter les lieux.

Les tiroirs et les étagères, remplis de souvenirs d'une longue carrière dans l'industrie cinématographique, devront être vidés.

Avec les informations de Rafferty Baker.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !