•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rosalie Vaillancourt prend position après la sortie publique de Julien Lacroix

Sur la photo, Rosalie Vaillancourt a de longs cheveux blonds.

L'humoriste Rosalie Vaillancourt

Photo : APIH

Radio-Canada

L’humoriste Rosalie Vaillancourt a publié mardi soir un message sur Facebook en réaction à celui mis en ligne plus tôt dans la journée par Julien Lacroix, six mois après qu’il a été visé par des allégations d’agressions et d’inconduites sexuelles. La jeune femme y exprime notamment ses doutes quant à la réalité du changement opéré par son ancien ami en si peu de temps. 

J’ai dénoncé un ami, pas pour dénoncer un acte isolé dont j’ai été témoin, mais dans l’espoir de voir un changement de culture, a-t-elle écrit. Il n’y a pas vraiment de changements si 6 mois après un article béton, quelqu’un arrive avec des excuses sur les médias sociaux et se fait donner autant de [visibilité]. Journaux, partages, likes.

J’ai bon espoir que les gens s’améliorent. Cependant, c’est tellement précipité et je vous avoue que j’ai de la difficulté à voir qu’il a fait du chemin auprès des victimes, a-t-elle ajouté.

C’est de bonnes excuses Julien, mais il manque des mots dans tes excuses : viols, violences physiques, violences sexuelles, violences psychologiques, agressions, harcèlement.

Rosalie Vaillancourt confie également souhaiter voir un changement de culture s’effectuer au sein du milieu artistique, mais avoir perdu espoir depuis cet été. Dans son message, elle dénonce d’ailleurs les artistes qui ont réagi positivement au message publié par Julien Lacroix.  

Une question aux artistes que je connais très bien et qui ont liké la publication de Julien: auriez-vous liké cette publication si c’était votre fille qui avait été violée, agressée ou simplement embrassée de force 6 mois après l’avoir appris dans les journaux? Auriez-vous vraiment liké des excuses de quelqu’un qui évacue les violences sexuelles avec comme excuse: "les démons intérieurs"?

Ancienne amie et collègue de Julien Lacroix, Rosalie Vaillancourt fait partie des femmes ayant témoigné dans l’article du Devoir paru en juillet dernier. Certaines femmes ont allégué avoir été embrassées sans leur consentement, tandis qu'une d'entre elles a raconté avoir été agressée sexuellement.

Rosalie Vaillancourt y a appuyé le témoignage d’une amie devant laquelle Julien Lacroix a eu des actions parfois déplacées

Par la suite, l’artiste avait publié un message sur Instagram pour expliquer avoir agi selon ses valeurs en refusant de travailler à nouveau avec Julien Lacroix. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !