•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Manitobains rivés à leur écran ce soir pour voir jouer Joel Edmundson

Le nouveau défenseur des Canadiens de Montréal sera suivi de près par sa famille au Manitoba.

Le père de Joel Edmundson tient la coupe Stanley à bout de bras et affiche un large sourire. Il est accompagné de son fils et sa femme.

Joel Edmundson jouait avec les Blues de Saint-Louis au moment où l'équipe a remporté la première Coupe Stanley de son histoire en 2019. La famille était à Boston au centre Enterprise, dans l’État du Missouri. De gauche à droite : ses parents, Lois et Bob, et Joel Edmundson.

Photo : Photo soumise par Bob Edmundson

Zoé Le Gallic-Massie

Ne cherchez pas les membres de la famille de Joel Edmundson, mercredi soir. Ils seront tous rivés à l’écran de leur télévision pour suivre le premier match disputé par le nouveau défenseur des Canadiens de Montréal contre les Maple Leafs de Toronto.

Ils seront nombreux à suivre le match depuis Saint-Lazare, un village situé à la frontière du Manitoba et de la Saskatchewan.

La grand-mère de Joel Edmundson, Mélina Chartier, est originaire de cette petite communauté franco-manitobaine. Joel, lui, a grandi à Brandon, une ville située à 210 km à l’ouest de Winnipeg, où il a fréquenté l’école d’immersion française New Era de la maternelle à la huitième année.

Joel veut renouer avec le français, entre autres pour reconnecter avec sa grand-mère, affirme un membre de la famille, Mario Tanguay, qui habite à Saint-Lazare depuis 30 ans.

Le hockey, une tradition familiale

Mario Tanguay s’est abonné à une chaîne pour suivre Joel Edmundson dans son aventure montréalaise. Il suit l’évolution du joueur depuis son enfance.

Joel a joué dans des tournois de hockey mineur avec mes enfants, se souvient-il. On l’a surtout remarqué quand il a été repêché au junior parce que c’était un garçon d’une bonne taille qui n’avait pas froid aux yeux.

Le joueur autonome et défenseur de 1,93 m et 98 kg a signé un contrat de quatre ans cet été avec sa nouvelle équipe, après avoir porté les couleurs des Hurricanes de la Caroline et des Blues de Saint-Louis, avec qui il a remporté une Coupe Stanley.

Autant du côté maternel que du côté paternel, le hockey a toujours fait partie intégrante de la vie de Joel Edmundson, âgé de 27 ans.

Des membres de la famille Edmundson ont pratiqué le sport dans une ligue semiprofessionnelle durant les années 60 et 70, précise son père, Bob Edmundson.

C’est ça que nous faisons l’hiver au Manitoba, nous jouons au hockey. Est-ce qu'on peut faire autre chose?

Bob Edmundson, père de Joel Edmundson

Au moment où Joel Edmundson évoluait avec les Blues de Saint-Louis, ses parents ont voyagé un peu partout pour assister à 21 des 26 parties des séries éliminatoires, se souvient M. Edmundson.

L'effervescence de la saison

Du côté maternel, la famille Chartier de Saint-Lazare est composée d’ardents partisans des Canadiens depuis des années, explique Bob Edmundson. Ils auront une excellente raison d’appuyer l’équipe montréalaise cette saison!

Joel Edmundson est assis à une table, il est vêtu d’un chandail à capuchon et d'une casquette. Il signe son contrat.

Le 16 septembre 2020, Joel Edmundson a signé un contrat d'une durée de quatre ans avec les Canadiens de Montréal.

Photo : Photo soumise par Bob Edmundson

Comme la saison régulière commence avec des gradins vides en raison de la pandémie, Bob Edmundson compte trouver des façons créatives d'appuyer son fils à distance.

Il songe, par exemple, à se faire pousser la barbe si les Canadiens se rendent en séries éliminatoires.

C’est un mélange d’émotions, mais j’ai hâte de voir mon fils jouer, affirme-t-il.

Joel Edmundson jouera mercredi soir dans l’un des cinq matchs inauguraux du calendrier régulier de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Les Canadiens de Montréal affronteront les Maple Leafs de Toronto à 18 h, heure du Manitoba.

Et Bob Edmundson ne peut s’empêcher de le souligner, lui qui qui provient d’une famille de partisans des Maple Leafs : si le grand-père paternel de Joel a toujours appuyé l’équipe de Toronto, cette fois-ci, il fera peut-être exception pour son petit-fils !

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !