•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entrée à l'hôpital pour une chute, elle en ressort morte de la COVID-19

La majorité des patients atteints de la maladie à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont l'auraient attrapée dans l'établissement.

Bâtiment de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

L'urgence de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont est aux prises avec une éclosion de COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Une patiente de 74 ans, hospitalisée pour une chute avant Noël, est décédée mardi après avoir attrapé le virus dans l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, a appris Radio-Canada. Comme elle, la majorité des patients atteints de la COVID-19 l'auraient contractée dans l'hôpital.

S'il fallait un exemple pour illustrer les conséquences des nombreuses éclosions qui ont cours dans les hôpitaux débordés, ce serait le cas de Françoise, décédée mardi.

Elle a attrapé la COVID-19 dans sa chambre pour deux personnes de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, plus d'une semaine après son admission pour une chute à domicile. La dame de 74 ans a été déclarée positive le 31 décembre puis plongée dans un coma dans les derniers jours, avant de succomber mardi.

Je ne blâme personne, témoigne son fils André, qui a vu du personnel de santé à bout de souffle. J'ai vu des infirmières travailler et j'aurais juste voulu les aider.

Je lève mon chapeau à ceux qui sont au front. Ils font de leur mieux.

André , qui a perdu sa mère de la COVID mardi

Je connais moi-même une personne entrée pour une cheville et décédée de la COVID, raconte le président du Syndicat des professionnelles en soins du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal, Denis Cloutier.

L'Hôpital Maisonneuve-Rosemont a dépassé sa capacité d'accueil dédiée aux patients COVID, indiquent des sources. Des éclosions affectent plusieurs étages de l'hôpital ainsi que ses urgences. « On a des patients COVID dans les corridors », explique Denis Cloutier.

C'est assez catastrophique, mais disons qu'avec des patients COVID positifs installés sur des civières, dans des urgences remplies à 150 %, les risques sont élevés.

Denis Cloutier, président du Syndicat des professionnelles en soins du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal

Le CIUSSS n'a pas voulu parler du cas de la patiente décédée après avoir attrapé la COVID à l'hôpital. Nous n'avons pas le droit de commenter des cas spécifiques, précise le porte-parole Christian Merciari.

Selon des sources, la majorité des patients atteints de la maladie à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, soit 55 sur 92, l'ont attrapée dans l'établissement. Depuis le 1er décembre dernier, 120 patients ont contracté la COVID-19 dans une unité d'hospitalisation de l'établissement.

Une information que le CIUSSS ne confirme pas.

La transmission communautaire est désormais tellement importante que nous arrivons difficilement à établir avec certitude si nous sommes aux prises avec des cas de transmission nosocomiale ou communautaire.

Christian Merciari, porte-parole du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal

Dans un courriel interne envoyé lundi, le CIUSSS informe ses travailleurs que tous ceux qui ont oeuvré dans les unités en éclosion devront passer un test de dépistage préventif.

En date de lundi, 70 travailleurs du CIUSSS se sont ajoutés à la liste des employés positifs à la COVID. Une augmentation de 100 % par rapport à la veille.

Mardi, le jour du décès de Françoise, le CIUSSS a demandé à la population d'éviter les salles d'urgence de Maisonneuve-Rosemont et l'hôpital affilié Santa-Cabrini, même si elles sont encore ouvertes.

Le grand nombre de personnes à l'urgence fait en sorte que nous avons de plus en plus de difficulté à mettre en place des mesures de distanciation sociale et de prévention et un contrôle des infections adéquates, a expliqué la docteure Martine Leblanc, directrice des Services professionnels au CIUSSS.

Malgré cet appel, le taux d'occupation sur civière à l'urgence de l'hôpital était encore de 133 %, mercredi matin.

Les patients qui ont des problèmes de santé mineurs sont invités à se rendre dans une clinique ou à appeler Info-Santé au 811. Ceux qui voudraient passer un test de dépistage de la COVID-19 devraient le faire dans des cliniques prévues à cet effet.

Les hospitalisations sont encore en augmentation au Québec avec un bilan de 1516, en date de mardi, dont 229 aux soins intensifs. La capacité dédiée à la COVID dans la province est de 2000 lits d'hospitalisation et 350 aux soins intensifs.

Lundi, le gouvernement a intensifié le délestage en reportant de nouvelles opérations comme des chirurgies et des dépistages de cancers. Québec se prépare même à la possibilité de trier les patients qui pourront ou non être soignés, faute de lits et de personnel suffisants.

Avec la collaboration de Davide Gentile et Jean-Sébastien Cloutier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !