•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le retour du Corégone attendu pour la saison estivale 2021

Le traversier Corégone accosté au quai de Témiscouata-sur-le-Lac.

Le Corégone est resté à quai en 2020 en raison de la complexité à offrir le service en contexte de pandémie (archives).

Photo : Facebook / Réal Deschamps

Le traversier Corégone, qui effectue la traversée entre Saint-Juste-du-Lac et Témiscouata-sur-le-Lac, a de fortes chances de reprendre ses activités à temps pour la saison estivale 2021.

Il est resté à quai en 2020 en raison de la complexité à offrir le service en contexte de pandémie. Son absence avait créé une onde de déception au Témiscouata, notamment puisqu'au cours de ses trois dernières années d'exploitation, l’achalandage sur le Corégone avait augmenté de 300 %.

Avant d’être en mesure de confirmer officiellement qu’il sera bel et bien en activité, l’administration de la Traverse du lac Témiscouata attend toutefois une aide du gouvernement provincial de l’ordre de 150 000 $.

Le président du conseil d’administration et trésorier de l'organisme, Claude Ouellet, précise qu’il est en communication avec la personne déléguée à ce dossier au bureau du premier ministre du Québec. Elle travaille très fort pour que ça se fasse dans les prochaines semaines, affirme-t-il, optimiste.

Le gouvernement Legault a demandé au conseil des maires et à la MRC de Témiscouata à l’automne de démontrer un engagement fort de la part du milieu afin de leur accorder du financement.

Ainsi, pour assurer le retour du Corégone, la MRC de Témiscouata déboursera à elle seule 50 000 $ par année sur une période de quatre ans. De leur côté, la Municipalité de Saint-Juste-du-Lac et la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac verseront respectivement 10 000 $ et 20 000 $ par année, également sur une période de quatre ans.

Vue de Témiscouata-sur-le-Lac. On y voit la municipalité et le traversier Corégone.

Le Corégone a une capacité d’embarquement de 20 véhicules et de 50 passagers (archives).

Photo : Tourisme Témiscouata

Quoi qu'il en soit, le bateau est fin prêt à reprendre les traversées, puisque des travaux mineurs ont été faits pendant l’été 2020.

Retombées importantes pour la région

Les élus du Témiscouata considèrent la traverse Corégone comme un outil important pour le développement touristique de la région.

Le bateau est très prisé des touristes, selon Claude Ouellet. En 2019, 50 % des passagers étaient des touristes contre 50 % de passagers locaux.

Les appels les plus nombreux qui sont rentrés à la MRC de Témiscouata en termes de demande d’information étaient à savoir si le bateau traversait. Au niveau touristique, le bateau commence à être important.

Claude Ouellet, président du conseil d'administration du Corégone

Le bateau a sans aucun doute une importance pour la vitalité du tourisme de la région, mais aussi pour les citoyens de la MRC de Témiscouata, selon Michel Normand, maire de Saint-Juste-du-Lac.

C’est une manière d’économiser du temps et de l’argent lorsque les citoyens traversent le territoire, explique-t-il.

D’ailleurs, selon ses informations, environ 700 cartes de membres ont été distribuées à des citoyens de la MRC pour leur permettre de traverser en bénéficiant d'un taux préférentiel, en 2019.

Michel Normand rappelle également que le bateau est au cœur d’un circuit cycliste qui complète une boucle de 24 km d’une rive à l’autre. On a aussi développé des choses pour remettre en valeur les quais. Les gens viennent pêcher presque tous les soirs, ajoute le maire.

Vue sur le lac Témiscouata à partir du sommet du sentier Montagne-du-Fourneau, au Parc national du Lac-Témiscouata.

Vue à partir du sentier Montagne-du-Fourneau, au Parc national du Lac-Témiscouata (archives)

Photo : Sandra Fillion

Pour la circulation touristique, c’est extraordinaire pour nous. Ce n’est pas pensable d’avoir un parc national aussi grand et d’avoir des structures touristiques qu’on veut développer sans la présence de ce bateau.

Michel Normand, maire de la municipalité de Saint-Juste-du-Lac

Le service de transport saisonnier est en marche depuis plus de 100 ans et le bateau Corégone fêtera bientôt ses 50 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !