•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

19 nouveaux cas de COVID-19 et un mort supplémentaire au Nouveau-Brunswick

Un pharmacien prélève un échantillon de la narine d'une femme pour un test de dépistage de la COVID-19 à Nantes, en France, le 5 janvier 2021.

Une femme passe un test de dépistage de COVID-19 en janvier 2021.

Photo : Reuters / Stephane Mahe

Radio-Canada

La santé publique au Nouveau-Brunswick annonce la découverte de 19 nouvelles infections à la COVID-19, mercredi. Un troisième décès lié au coronavirus a également été signalé dans un foyer de soins de Saint-Jean.

La région d'Edmundston est la plus touchée mercredi, avec huit nouveaux cas. Ailleurs dans la province, on recense cinq nouveaux cas dans la région de Saint-Jean, trois dans la région de Fredericton, un dans la région de Moncton, un dans la région de Campbellton et un dans la région de Bathurst.

Le Nouveau-Brunswick compte 230 cas actifs de COVID-19, un nouveau sommet depuis le début de la pandémie.

Trois personnes sont hospitalisées, mais aucune ne se trouve aux soins intensifs.

Un troisième décès dans un foyer de soins

Un troisième décès en deux jours a été signalé au foyer de soins Tucker Hall, situé dans la communauté de retraite Parkland qui appartient à l'entreprise Shannex, à Saint-Jean. L'individu, âgé de 70 à 79 ans, est décédé en raison de problèmes de santé sous-jacents, y compris la COVID-19, selon le gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Capture d'écran du bâtiment sur Google Street View.

Le foyer de soins Tucker Hall, appartenant à l'entreprise Shannex, à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Google Street View, juin 2019

La personne résidait à Lily Court, une des subdivisions de la communauté de retraite.

Il s'agit du 12e décès lié à la COVID-19 dans la province depuis le début de la pandémie.

Mercredi, Shannex a indiqué avoir découvert trois nouveaux cas de COVID-19 parmi ses résidents et un autre chez son personnel. Il y a 25 cas actifs de COVID-19 à Tucker Hall, selon Shannex : 14 résidents et 11 employés.

Mardi, deux personnes sont mortes des suites de la COVID-19 à Tucker Hall. L'une d'entre elles était âgée de 70 à 79 ans et l'autre était âgée entre 80 à 89 ans.

Des familles songent à retirer leur proche du foyer

Angoissées par la situation, des familles disent qu’elles songent à retirer leurs proches de ce foyer de soins. C'est le cas de Louise Mackin, dont la mère âgée de 92 ans vit à Portland Court, une autre des subdivisions du complexe Parkland.

Soulignant l’augmentation rapide des cas parmi les résidents et le personnel, elle dit qu’elle ne croit pas Shannex capable de contrôler une éclosion.

Robert Gale indique quant à lui que sa sœur a suggéré d'amener sa mère, âgée de 80 ans, dans un hôtel pour l'isoler des résidents du foyer de soins. Il admet ne pas savoir si cela est réaliste, puisque l'octogénaire souffre d'une forme avancée de démence.

Derek Green, vice-président des opérations de Shannex au Nouveau-Brunswick, affirme que l’entreprise a téléphoné tour à tour à un membre de la famille de chacun de ses résidents vivant à Lily Court, en plus d’avoir organisé une conférence sur Zoom.

Des cas de COVID-19 dans deux autres écoles

L’école Cité des Jeunes A.-M.-Sormany à Edmundston et l’école Edith Cavell à Moncton signalent chacune un cas de COVID-19.

À Edmundston, quelques élèves et membres du personnel sont en isolement, mais l’école secondaire demeure ouverte et ses procédures de nettoyage sont accentuées, explique le directeur général du District scolaire francophone du Nord-Ouest, Luc Caron.

À Moncton, l’école Edith Cavell, qui compte des élèves de la maternelle à la huitième année, est fermée mercredi le temps que la santé publique effectue la recherche des contacts, explique le District scolaire anglophone de l’Est.

La province recensait mardi 17 nouveaux cas et deux morts de plus causées par la COVID-19. Le total de cas actifs connus des autorités médicales mardi s'élevait à 219. Il s'agissait d'un nouveau sommet au Nouveau-Brunswick pour la sixième journée consécutive.

Un cas dans une équipe de hockey de Campbellton

La Ligue de hockey junior des Maritimes confirme qu'un joueur des Tigres de Campbellton a reçu un diagnostic de COVID-19.

L’équipe travaille étroitement avec les [responsables de la santé publique] afin d’identifier tout autre joueur ou membre du personnel qui aurait pu être exposé au virus, peut-on lire dans un communiqué publié mercredi.

Les Tigres ont joué pour la dernière fois le 19 décembre. Il n'y a donc pas de risques que des joueurs d'une autre équipe de la ligue aient été exposés à ce cas.

Avis d’exposition au coronavirus

La santé publique signale que les personnes à bord des vols suivants ont pu être exposées au coronavirus qui cause la COVID-19:

  • le vol Air Canada 8910 du 6 janvier de Toronto arrivé à Moncton à 11 h 30;
  • le vol Air Canada 8910 du 1er janvier de Toronto à Moncton qui a décollé à 8 h 30.

Les clients et employés des établissements suivants ont aussi pu être exposés au coronavirus, selon la santé publique:

  • le restaurant Gusto Italian Grill & Bar (130, rue Westmorland, à Moncton), les 3, 4 et 7 janvier d’environ 15 h à 22 h;
  • la salle de billard Miss Cue (495, chemin Mountain, à Moncton) du 1er au 3 janvier de 18 h 30 à 3 h 30 et du 31 décembre à 23 h au 1er janvier à 1 h 30;
  • le Bo Diddley’s Lounge (285, rue Collishaw, à Moncton) le 31 décembre et le 1er janvier de 14 h à 16 h;
  • le Club de squash de Moncton (71, rue Essex) les 29, 30 et 31 décembre de 9 h à 17 h;
  • le magasin Walmart à Atholville (4, rue Jagoe) le 31 décembre de 11 h à 16 h et le 30 décembre de 10 h 30 à 15 h 30.
Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !