•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean en attente de doses de vaccins

Ouverture d'une boîte de carton remplie de vaccin.

Une employée du CIUSSS ouvrait une boîte contenant les doses du vaccin, lors de la première journée de vaccination.

Photo : courtoisie CIUSSS

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean n'a plus de doses de vaccins et a dû interrompre sa campagne de vaccination contre la COVID-19 lundi. Elle reprendra lorsque la région recevra des doses additionnelles, probablement vendredi ou samedi.

C'est ce qu'ont confirmé mardi le Dr Donald Aubin, directeur régional de la santé publique, et François St-Gelais, conseiller cadre aux communications et aux relations médias.

Nous n’avons pas vacciné hier. Nous sommes en attente de réception des livraisons de Moderna et de Pfizer prévues pour les prochains jours, sinon les prochaines heures, pour poursuivre les activités, a répondu par courriel François St-Gelais, en soirée mardi.

En effet, le nombre de doses de vaccins administrées au Saguenay-Lac-Saint-Jean, à 3537, n'avait pas bougé mardi dans la mise à jour publiée par Québec.

Au niveau des employés, c'est pratiquement terminé. Maintenant, au niveau des résidents, on a besoin d'un vaccin qu'on peut transporter, qu'on appelle le Moderna. Donc, on est en attente d'un arrivage qui va se faire sous peu, probablement vendredi ou samedi. Donc, on va avoir par la suite une capacité de pouvoir terminer. Ça va aller à lundi prochain pour terminer et par la suite, en parallèle même, on va commencer sous peu les résidences pour personnes âgées. On est en train de planifier le tout, avait affirmé Donald Aubin, un peu plus tôt dans la journée.

Lundi dernier, le directeur régional de la santé publique avait annoncé que tous les usagers et les employés des CHSLD seraient vaccinés d'ici le milieu de la présente semaine.

Le vaccin de Moderna sert principalement à vacciner les résidents des CHSLD, car il peut être transporté d'un endroit à un autre, contrairement à celui de Pfizer. C'est la température de conservation, moins froide pour le Moderna, qui est en cause. Le vaccin Pfizer a plutôt été utilisé dans des endroits fixes, comme les CHSLD de la Colline et de Roberval. Une fois les personnes sur place vaccinées, des employés en provenance d'autres établissements ont pu s'y rendre pour recevoir leur première dose.

Un flacon de vaccin de Moderna contre la COVID-19.

Un flacon de vaccin de Moderna contre la COVID-19.

Photo : CBC / Travis Kingdon

La campagne de vaccination régionale se déroule selon les plans et les prévisions auprès des clientèles cibles établies. Elle se déroule très rondement. La réponse des clientèles et des employés à qui le vaccin est offert est excellente depuis le début de la campagne. Les équipes de vaccination sont aussi très efficaces, ce qui fait que les doses que nous recevons sont très rapidement distribuées et que nous sommes prêts à distribuer toutes les doses que nous recevons à un rythme soutenu, a ajouté François St-Gelais. En date de lundi, 99 510 doses avaient été administrées au Québec.

Ambulanciers et paramédics

Par ailleurs, le CIUSSS avait indiqué plus tôt en journée que les ambulanciers et les paramédics seront bientôt vaccinés, car ils font effectivement partie des clientèles prioritaires identifiées dans le cadre de la campagne de vaccination régionale, a répondu l'agente d'information, Simone Lalancette-Larouche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !