•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec une saison de hockey à l'eau, Louiseville ferme son aréna

L'entrée de l'aréna de Louiseville

En l'absence de clubs sportifs, Louiseville ferme son aréna jusqu'en septembre 2021.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Les associations de hockey ont vu leur saison être mise sur la glace par la décision du gouvernement de resserrer les mesures sanitaires en interdisant, notamment, la tenue des activités sportives intérieures. Alors que rien ne garantit la levée des mesures le 8 février, la Ville de Louiseville a déjà décidé de fermer son aréna jusqu’en septembre.

Un aréna, quand il n'y a pas de monde qui joue, c'est très, très dispendieux, note le maire, Yvon Deshaies. Alors le conseil [municipal], hier, a décidé qu'on mettait fin à ça.

Les compresseurs seront mis à l’arrêt dès mercredi.

Le maire de Louiseville, Yvon Deshaies

Le maire de Louiseville, Yvon Deshaies

Photo : Radio-Canada

Selon le maire, l’association locale de hockey mineur, qui regroupe 175 joueurs, ainsi que le club de patinage artistique avaient déjà décidé de tirer un trait sur la saison. Seul le patinage libre aurait donc pu reprendre en février, ce qui n’est pas assez rentable pour la ville. La décision du conseil municipal lui permettra d’économiser entre 8000 $ et 9000 $ par mois, soit ce qu’il en coûte pour entretenir la patinoire réfrigérée. Des travaux d’entretien seront en contrepartie effectués à l’intérieur de l’aréna durant les mois de pause.

Selon le président de Hockey Mauricie, René Leclair, aucune autre association de la région n’a encore pris la décision d’annuler sa saison. Toutefois, des réflexions sont en cours. Les décisions du gouvernement auront un impact décisif sur le sort de la saison.

Le plan qu'on a, c'est d'attendre les prochaines recommandations, et voir les autorisations qu'on va obtenir, dit-il.

Malgré tout, son l'espoir de tenir une saison hivernale en 2021 s'amenuise.

Mon degré d'optimisme diminue beaucoup de jour en jour. Si on commence nos activités juste en février, il ne restera pas une saison très longue à disputer.

René Leclair, président de Hockey Mauricie

Pas d’autres fermetures… pour l’instant

Aucune autre municipalité de la région contactée par Radio-Canada n’avait l’intention d’emboîter le pas à Louiseville, du moins à court terme. À Bécancour, Shawinigan et Trois-Rivières, toutes les glaces intérieures sont utilisées par des étudiants de programmes sport-études ou par la Ligue de hockey junior majeur du Québec, deux groupes qui ont obtenu des exemptions pour continuer à s’entraîner.

À Sainte-Anne-de-la-Pérade, le directeur général de la municipalité mentionne qu’il serait dommageable pour l’infrastructure de l’aréna de cesser de réfrigérer la glace.

Du côté de Nicolet, toutefois, l’option n’est pas écartée à plus long terme, même si des élèves athlètes de l’école Curé-Brassard s’entraînent toujours sur la glace de l’aréna Pierre-Provencher.

En fonction de ce qui sera décidé par le gouvernement, on verra ce que sera la suite des choses, mais si on ne pouvait pas réintégrer l'aréna le 8 février, défaire la glace fait partie des options, indique la mairesse, Geneviève Dubois. C'est sûr qu'à un moment donné, ça devient aussi une décision de saine gestion des finances publiques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !