•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un accusé de l’attaque d’Onanole meurt au pénitencier de Stony Mountain

Un policier est menotté et tenu à terre par trois agents de police, l'un d'entre eux tient un chien sur une laisse.

La GRC arrête un suspect à Neepawa le 30 août 2018, après la blessure par balle d'un agent de la GRC près d'Onanole au Manitoba.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Un des quatre accusés dans une fusillade qui a gravement blessé un policier près d’Onanole dans le sud-ouest du Manitoba, en août 2018, est mort en prison selon le Service correctionnel du Canada.

Tommy Beaulieu, 23 ans, purgeait sa peine dans l’Établissement de Stony Mountain.

Le Service correctionnel n’a pas publié plus de précisions sur sa mort. Comme l’exige la procédure en cas de décès d’un détenu, le Service correctionnel du Canada examinera les circonstances de l’incident et la police et le coroner doivent être avisés.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) indique dans un communiqué que vers 13 h 15 le 11 janvier 2021, la GRC de Stonewall a reçu un appel concernant un détenu de 23 ans en état de détresse médicale.

Les policiers et les Services médicaux d'urgence sont intervenus où ils ont été informés que le détenu avait été trouvé inconscient ; son décès a été constaté plus tard. Le décès n'est pas suspect, poursuit le communiqué.

La Section de l'identité judiciaire et les autorités de l'Établissement de Stony Mountain poursuivent tout de même leur enquête, ajoute le communiqué.

M. Beaulieu avait plaidé coupable en août 2019 à deux chefs d’accusation de voies de fait graves contre un policier, à un chef d'introduction par effraction pour vol d'armes à feu et à un chef de vol qualifié.

Il a été condamné à 13 ans de prison, avec le crédit de détention préventive avant la détermination de la peine. Il devait donc purger une peine d’un peu plus de 10 ans, à Stony Mountain.

Tommy Beaulieu faisait partie d’un groupe de quatre hommes arrêtés après qu’une fusillade dans le village d’Onanole, près du parc du Mont Riding, eut fait un blessé parmi les agents de la GRC.

Le policier Graeme Kingdon avait été gravement blessé alors qu’il intervenait avec un autre agent, après une entrée par effraction dans le village le soir du 29 août 2018.

Une poursuite policière s’était ensuivie qui avait duré plusieurs heures et qui a terminé avec un affrontement dans la communauté de Neepawa.

La famille du défunt a été informée de sa mort, selon le Service correctionnel du Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !