•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début de la vaccination des résidents de foyers de soins de longue durée de Thunder Bay

Jackie Park administre un vaccin à Sean Bolton.

Sean Bolton, un préposé aux services de soutien personnel, a été le premier résident du Nord-Ouest de l'Ontario à recevoir le vaccin de Pfizer-BioNTech, à la fin du mois de décembre.

Photo : Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay

Radio-Canada

L’hôpital régional de Thunder Bay prévoit commencer à administrer les vaccins contre COVID-19 dans les maisons de soins de longue durée de la ville cette semaine. Les résidents, les membres du personnel et les aidants naturels essentiels pourront être vaccinés.

Selon une mise à jour fournie mardi matin par le Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay, plus de 900 personnes, pour la plupart des travailleurs de soins de longue durée, ont reçu une dose du vaccin Pfizer-BioNTech.

Des doses ont également été fournies aux personnes qui administreront le vaccin dans les communautés isolées du Nord, ainsi qu’à certains membres du personnel hospitalier de première ligne.

Les responsables assurent que ces vaccins peuvent être déplacés vers les maisons de soins de longue durée même s'ils doivent être conservés à des températures très froides

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay (BSDTB) déterminera les emplacements.

Diminution du nombre de cas dans le Nord-Ouest

Le BSDTB a signalé un seul nouveau cas de COVID-19 mardi matin, puis a déclaré en soirée une éclosion au foyer de soins de longue durée Horgarth Riverview Manor, plus précisément au 4e étage.

Selon un communiqué, un employé a été déclaré positif.

Le ministère du Solliciteur général a de son côté confirmé que deux nouveaux cas ont été détectés dans les derniers jours à la prison de Thunder Bay, où une éclosion a été déclarée la semaine dernière.

Le Bureau de santé du Nord-Ouest n’a pas signalé de nouveau cas mardi et compte 44 cas actifs, 7 de moins que lundi.

Il y a eu seulement 1 cas recensé en 3 jours dans la circonscription sanitaire du Nord-Ouest, qui comprend les districts de Kenora et de Rainy River, après un sommet de 20 cas samedi.

Un premier décès lié à la COVID-19 dans le Timiskaming

Dans le Nord-Est, les Services de santé du Timiskaming ont confirmé le décès d’un octogénaire qui était atteint de la COVID-19.

Il avait été transféré à Horizon Santé-Nord, à Sudbury, le 8 janvier.

Il s’agit du 36e décès dû à cette maladie dans le Nord de l’Ontario depuis le début de la pandémie.

Les Services de santé du Timiskaming ont signalé deux nouveaux cas mardi.

Le Bureau de santé du district de North Bay Parry Sound a aussi recensé deux nouveaux cas et a déclaré une éclosion de COVID-19 à la résidence pour personnes âgées Eastholme, à Powassan.

Santé publique Sudbury et districts a connu la plus importante hausse parmi les bureaux de santé du Nord de la province, avec 13 nouveaux cas.

Les 18 cas confirmés dans le Nord de l’Ontario mardi représentent la plus faible augmentation quotidienne depuis le 4 janvier.

Il est toutefois possible que ce nombre change, car Santé publique Algoma, qui n'a pas ajouté de cas depuis dimanche, annonce parfois des cas en soirée.

Quelques cas dans les écoles du Nord

La province a recommencé à publier les données concernant les cas dans les écoles du Nord, qui ont pu, sauf exception, reprendre les cours en présentiel cette semaine.

Deux élèves de l’École secondaire catholique Thériault, à Timmins, ont reçu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 dans les derniers jours.

Le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound a précisé dans un communiqué que deux élèves de l’école White Woods, à Nipissing Ouest, ont reçu un résultat de test positif la semaine dernière alors que les écoles étaient fermées et que les élèves apprenaient en ligne.

Quelques cas ont aussi été détectés chez des élèves d'écoles anglophones de Sudbury et de Thunder Bay.

Les écoles secondaires de Sault-Sainte-Marie demeurent fermées jusqu’au 25 janvier, selon un ordre de Santé publique Algoma.

Le Bureau de santé du Nord-Ouest a décrété un ordre semblable pour toutes les écoles de Fort Frances et des environs.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !