•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Remaniement ministériel : des voyageurs craignent des délais pour leur remboursement

La queue d'un avion Air Transat.

Un avion de la compagnie Air Transat

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Félix Morrissette-Beaulieu

Des voyageurs qui n'ont toujours pas reçu de remboursement après un vol annulé en raison de la COVID-19 espèrent que le départ du ministre des Transports Marc Garneau ne ralentira pas la mise sur pied d'un plan de relance de l'industrie aérienne.

Marc Garneau, anciennement aux Transports, a été remplacé par un nouveau visage, Omar Alghabra, lors d'un remaniement ministériel, mardi à Ottawa.

Ce changement pourrait influer sur les délais de remboursement de milliers de Canadiens auprès des compagnies aériennes comme Air Canada et Air Transat, puisque celles-ci attendent une aide d'Ottawa pour dédommager leurs clients en argent plutôt qu'en crédit voyage.

Omar Alghabra, accompagné du maire de Toronto, John Tory.

Omar Alghabra, accompagné du maire de Toronto, John Tory

Photo : Radio-Canada

C'était déjà très long et il y a eu très peu d'action depuis le début de la crise au niveau du transport aérien, indique Jacob Charbonneau, cofondateur et PDG de volenretard.ca.

Avoir du sang neuf peut être une bonne chose. Par contre, on craint qu'il y ait un certain délai pour la transition qui va se créer, notamment au niveau des discussions avec les transporteurs pour les remboursements.

Jacob Charbonneau, cofondateur et PDG de volenretard.ca

Nous attendons pour notre part avec impatience d’amorcer les discussions avec le gouvernement afin de connaître rapidement les détails du train de mesures sectorielles tant attendu, indique Debbie Cabana, directrice marketing, médias sociaux et relations publiques chez Air Transat.

Remboursements toujours en hausse

M. Charbonneau indique que les demandes de remboursement sont toujours aussi nombreuses et difficiles près de 10 mois après le début de la pandémie.

Encore en novembre, 75 % des vols disponibles ont été annulés, ajoute-t-il. C'est des vols qui sont annulés contre des crédits voyage.

Il s'agit de la stratégie utilisée par les compagnies aériennes depuis plusieurs mois.

On continue dans ce cercle-là où on met de l'inventaire en ligne et on annule des vols parce qu'il n’y a pas assez de demandes et on offre des crédits-voyages. C'est un peu le jour de la marmotte.

Jacob Charbonneau, cofondateur et PDG de volenretard.ca

Statu quo

Pour le moment, ni Air Transat ni Air Canada ne comptent modifier leur politique de remboursement tant qu'Ottawa n'aura pas mis sur pied un plan de sauvetage de l'industrie aérienne.

En Europe et aux États-Unis, des plans de relance ont permis un remboursement rapide, plaide Jacob Charbonneau.

Chez Transat, la compagnie mentionne être ouverte à un remboursement en argent, mais dit avoir besoin du soutien du gouvernement fédéral dans cette crise sans précédent, affirme Debbie Cabana.

Air Canada assure pour sa part que sa politique de remboursement reste la même.

Pour ce qui est de notre politique de remboursement, en vertu de laquelle nous avons déjà remboursé plus de 1,2 milliard de dollars depuis le début de la pandémie, celle-ci demeure inchangée et toujours en vigueur, souligne Pascale Déry, directrice, relations avec les médias Québec - Est du Canada - Europe.

Des bornes d'enregistrement d'Air Canada.

Des clients réclament le remboursement de leurs billets d'avion achetés auprès de la compagnie aérienne Air Canada.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

La compagnie aérienne WestJet a annoncé qu'elle commencerait en novembre à rembourser ses clients dont le vol au Canada a été annulé en raison de la pandémie, y compris ceux qui ont acheté des billets auprès de son transporteur au rabais Swoop.

Or, selon M. Charbonneau, ces remboursements pourraient s'échelonner sur plusieurs mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !