•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 ambulanciers de Windsor-Essex ont contracté la COVID-19

Une ambulance et un hôpital à l'arrière.

Les services médicaux d'urgence de Windsor-Essex pourraient bientôt être à court de personnel. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jonathan Pinto

10 ambulanciers de la région de Windsor-Essex ont récemment contracté la COVID-19 et sont en quarantaine à la maison. Une éclosion a été déclarée à « une installation des services d'ambulance d'Essex-Windsor ».

C'est ce que dévoile un communiqué diffusé par le comté d'Essex mardi.

Deux des ambulanciers concernés ont contracté le virus dans l'installation en question.

Ce n'est pas le cas des huit autres, selon le communiqué. Ces cas [les huit autres] ne résultent pas d'une exposition sur le lieu de travail et n'y sont pas non plus liés. Il s’agit de transmission communautaire. Elle est de plus en plus répandue dans la région de Windsor-Essex.

Nous n’avons pas une quantité infinie de personnel et c’est l’une de mes inquiétudes. Si la situation s'aggrave, nous pourrions manquer de personnel et d'ambulances.

Bruce Krauter, chef des services d'ambulance de la région de Windsor-Essex

Cette situation se produit à un moment où les services de santé de Windsor-Essex sollicitent de plus en plus l’appui d’autres régions pour faire face à l'afflux de malades.

Bruce Krauter en uniforme devant des ambulances.

Bruce Krauter s'inquiète pour les services médicaux d'urgence de Windsor-Essex.

Photo : CBC/Meg Roberts

Pour Bruce Krauter, chef des services médicaux d’urgence de Windsor-Essex, ces infections peuvent avoir de graves conséquences sur les ambulanciers concernés. C'est très inquiétant d’avoir des ambulanciers infectés, parce que cela a un impact physique et mental sur eux, explique-t-il. M. Krauter a fait ces commentaires en entrevue à CBC News mardi.

Cela est d’autant plus préoccupant que depuis plusieurs semaines les services médicaux d’urgence de Windsor sont débordés, dit-il. Même avant Noël, nous sentions déjà un effet sur notre capacité à remplir nos missions. Nous enregistrions de plus en plus de demandes de congés de maladie. Nous tenons le coup, mais c’est toujours une préoccupation.

Des vaccins

Les chiffres relatifs à la pandémie ne cessent de croître dans Windsor-Essex en dépit du confinement mis en place dans la région depuis le 14 décembre.

Des efforts sont déployés dans la région pour rapidement vacciner le plus de personnes âgées, selon Theresa Marentette, directrice générale du bureau de santé de Windsor-Essex. Si tout se passe bien aujourd’hui, nous aurons vacciné 13 maisons de retraite sur les 24 [de Windsor-Essex], indique-t-elle.

Nous conservions les deuxièmes doses [du vaccin Moderna] en attendant de recevoir la confirmation du ministère au sujet de notre prochaine livraison.

Theresa Marentette

Le bureau de santé de Windsor-Essex a récemment revu sa stratégie en matière de distribution des vaccins, affirme Mme Marentette. Nous utilisons nos stocks actuels de Moderna pour continuer les vaccinations dans les foyers pour aînés. Nous commencerons à administrer les deuxièmes doses le 28 janvier, précise-t-elle.

C’est après avoir reçu la confirmation de la part des autorités provinciales que de nouvelles doses du vaccin Moderna seront livrées à temps que le bureau de santé de Windsor-Essex a décidé de commencer l’administration de secondes doses.

Les ambulanciers, qui sont essentiels dans la chaîne de santé, ont également commencé à recevoir des vaccins, selon Bruce Krauter.

Nos équipes ont commencé à recevoir des vaccins au début de la semaine dernière [...] Nous espérons pouvoir vacciner l’ensemble des ambulanciers d’ici la fin de la semaine prochaine, explique-t-il.

Des chiffres qui ne s’améliorent pas

Le Dr Wajid Ahmed, hygiéniste en chef de Windsor-Essex, avait recommandé le prolongement de la fermeture des écoles, pour éviter que les enfants ne soient exposés à des risques de contamination au regard de chiffres qui ne fléchissent pas.

Mardi, 175 nouvelles infections ont été annoncées dans Windsor-Essex. 2261 cas sont actuellement actifs. 16 nouveaux décès sont à signaler, ce qui porte le total dans la région à 226. L'essentiel de ces décès est survenu dans des foyers pour aînés. 45 éclosions y sont toujours en cours.

C’est pour tenter d’inverser la courbe que le bureau de santé de Windsor-Essex espère finir rapidement de vacciner les résidents et le personnel des foyers de soins de longue durée de la région, indique Mme Marentette.

Nous pensons que toutes ces maisons de retraite [de Windsor-Essex] auront été vaccinées la semaine prochaine à peu près à la même période que maintenant, précise-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !