•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le carnaval de Saint-Isidore annulé

Des sculptures de neige dans un paysage hivernal nocturne.

Les sculptures de neige sont une des nombreuses animations proposées habituellement dans le cadre de cet événement festif (archives).

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

Camille Renarhd

En raison de la pandémie, le célèbre carnaval francophone de Saint-Isidore qui devait avoir lieu du 19 au 21 février est annulé. Habituellement, plusieurs milliers de festivaliers se retrouvent dans ce petit village du nord-ouest de l'Alberta pour cette célébration hivernale.

Chantale Monfette, la présidente du carnaval de Saint-Isidore, explique que la décision d’annuler le festival a été prise le 24 novembre.

Vu que le nombre de cas [de COVID-19] augmentaient dans la région, on a dit qu'on annulait le carnaval 2021, et comme de raison, le lendemain du 24, les restrictions ont été implémentées alors on a pris la bonne décision, dit-elle.

On était triste, c’est certain.

Chantale Monfette, présidente du carnaval de Saint-Isidore

Une version en ligne

Quelques événements spéciaux auront lieu en ligne sur Facebook ou Instagram.

Roger Dallaire par exemple lira un conte. Des animations musicales seront offertes à la communauté de Saint-Isidore et aux écoles.

Le comité du carnaval dévoilera le thème de cette année dans quelques semaines.

Si la température est assez froide et qu’il a y assez de neige, Chantale Monfette espère pouvoir organiser une petite compétition de sculptures, à laquelle les habitants pourraient participer dans leur cour.

Ce concours est habituellement un événement très attendu du carnaval.

Rachel Bergeron, habitante de Saint-Isidore, fait partie du comité d'organisation du carnaval depuis plus de 10 ans. Elle s’occupe de la programmation culturelle et artistique, mais n’a pas peur non plus de retrousser ses manches pour peindre des décors.

Pour elle, le carnaval, c’est une histoire de famille et tous les membres de la sienne participent à l’organisation de l’événement.

Rachel Bergeron explique que le carnaval est une opportunité pour les artistes de la région de montrer leur travail, parfois devant plus de 400 personnes.

Ça va nous manquer de ne pas voir notre monde, dit-elle.

40 ans en 2022

Chantal Monfette et Rachel Bergeron espèrent de tout cœur que le carnaval aura lieu l’année prochaine.

J’espère qu’on puisse faire un beau carnaval en 2022 et cela sera notre 40e. Alors c’est sûr qu’on veut être là et organiser ce qu’on est habitué de faire, s'exclame Chantal Monfette.

C’est en 1982 que l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) de Rivière-la-Paix a eu l’idée de créer un événement festif pour rassembler la communauté francophone au cœur de l’hiver.

Le premier carnaval, organisé par le Centre Culturel de Saint-Isidore, a eu lieu en 1983.

Avec les informations de François Joly

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !