•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des commerces et des installations de la région d’Edmundston touchés par la COVID-19

Affiche d'information de fermeture temporaire.

Une affiche informe les clients de la fermeture du restaurant. Le propriétaire espère rouvrir lorsque ses employés auront pu subir des tests de dépistage de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Bernard Lebel

Nadia Gaudreau

Au moins une dizaine de commerces d’Edmundston et des environs ont dû réduire leurs activités ou fermer leurs portes en raison de cas de COVID-19 ou parce que des employés doivent se placer en isolement.

La municipalité de Haut-Madawaska a également annoncé la fermeture de plusieurs établissements municipaux dès mardi soir, et ce pour au moins trois jours.

Tous les bureaux municipaux seront fermés, ainsi que toutes les infrastructures de sports et loisirs, dont le Centre J. Docithe-Nadeau du quartier Saint-François, le Complexe multifonctionnel du quartier Clair et le Centre des loisirs du quartier Saint-Hilaire. L'ouverture de la patinoire extérieure du quartier Baker-Brook est également remise à une date ultérieure.

Cette décision a été prise étant donné qu’une personne est allée dans un endroit qui a fermé ses portes au courant de la semaine (soit de façon préventive ou faisant suite à un résultat positif de la COVID-19) et a été en contacts étroits avec les infrastructures de la communauté, précise la municipalité sur son site Internet.

Commerces touchés par la COVID-19 à Edmundston

  • Violette Motors d’Edmundston (réduction de services)
  • Familiprix Extra d’Edmundston (réduction de services)
  • Pizza Delight d’Edmundston (fermeture temporaire)
  • Atlantic Superstore d’Edmundston (ouvert)
  • Mercerie Raymond (fermeture temporaire)
  • Restaurant Pirate de la mer (fermeture temporaire)
  • Restaurant Déjeuner AM Breakfast (fermeture temporaire)
  • Greco Pizza Edmundston (salle à manger fermée)
  • Burger King Edmundston (salle à manger fermée)
  • McDonald’s Edmundston (salle à manger fermée)

Ces commerces ont pris la décision de réduire leurs services en raison d'un cas de COVID-19 ou par mesure préventive afin de protéger leur clientèle.

Presque tous les employés en isolement

Parmi les commerces touchés, il y a notamment le concessionnaire automobile Violette Motors. Dans une publication Facebook, les propriétaires ont indiqué que l’entreprise devra réduire au minimum ses activités jusqu’au 25 janvier.

On a un employé qui a testé positif. Cet employé aurait contracté ça auprès de sa famille dans le temps des fêtes. La santé publique a jugé bon de mettre en quarantaine les employés qui travaillent près de cet employé-là, explique Michel Violette, propriétaire et directeur général de Violette Motors.

Façade du concessionnaire l'hiver.

Le concessionnaire Violette Motors a réduit considérablement ses activités en raison de cas de COVID-19 parmi les employés.

Photo : Radio-Canada / Bernard Lebel

Deux autres employés ont plus tard obtenu un résultat positif. Tous les employés présents la semaine dernière sont donc en isolement préventif et un seul employé – qui était absent la semaine dernière – assure quelques activités de l’entreprise. Une quinzaine d’employés sont également en télétravail.

Michel Violette se félicite d’avoir eu un plan d’urgence en place qui lui permet de garder son commerce ouvert malgré tout.

L’an dernier quand on a été obligés de préparer un plan pour la COVID, on avait un plan d’urgence pour ne pas cesser les opérations complètement et il fallait être disponibles pour nos clients.

Michel Violette, propriétaire et directeur général de Violette Motors

Les fermetures se multiplient

D’autres commerces sont moins chanceux. Plusieurs ont dû fermer leurs portes complètement. C’est le cas du Pizza Delight d’Edmundston.

Le propriétaire Louis Ouellette a confirmé à Radio-Canada qu’une tablée de six personnes avait mangé au restaurant le 2 janvier. L’entreprise a été informée lundi que plusieurs personnes de ce groupe ont reçu un résultat positif.

Les employés subiront un test de dépistage de la COVID-19 cette semaine et M. Ouellette espère rouvrir rapidement son entreprise.

Façade du restaurant Pizza Delight.

Le restaurant Pizza Delight d'Edmundston a dû fermer ses portes après que des employés aient été exposés à des clients ayant la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Bernard Lebel

La pharmacie Familiprix Extra d’Edmundston a aussi été obligée de renvoyer à la maison tous ses employés. Les propriétaires assurent un service restreint à leurs clients, selon Cathy Pelletier, directrice générale de la Chambre de commerce d’Edmundston.

C’est malheureux pour ces entreprises-là qui doivent fermer pour deux semaines. Il n’y a pas une entreprise qui peut se permettre de fermer, mais par choix ou par précaution, c’est mieux de le faire, sauf que ce n’est pas positif, se désole Cathy Pelletier.

L’épicerie Superstore d’Edmundston a aussi annoncé par le biais du site web de Loblaw qu’un employé qui a travaillé le 6 janvier avait reçu un résultat positif. Les opérations de l’entreprise ne sont pas touchées pour l’instant.

Selon les données de la santé publique, lundi après-midi, il y a eu un total de 59 cas de COVID-19 dans la zone 4 depuis le début de la pandémie, mais la moitié, soit 26 cas, ont été détectés au cours des sept derniers jours.

Avec les informations de Bernard Lebel et de Jessica Savoie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !