•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une dame de 93 ans attrape la COVID-19 juste avant de recevoir le vaccin

La dame porte un collier et des boucles d'oreilles avec des perles et mange par elle-même.

Olga Wall a été déclarée positive au SRAS-CoV-2 le 22 décembre alors qu'elle devait être vaccinée le 23.

Photo : Lisa Spetch

Radio-Canada

Une habitante de Prince George, en Colombie-Britannique, Olga Wall, a obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 la veille de sa vaccination au centre de soins de longue durée Jubilee Lodge. Elle a survécu, au grand soulagement de sa fille.

Le centre de soins de longue durée où vit Olga Wall a connu une éclosion de COVID-19 à la mi-décembre. Sa fille, Lisa Spetch, a appris le 22 décembre que sa mère serait vaccinée le lendemain.

On jubilait. Cela allait être un magnifique Noël. Elle était assurée de ne pas attraper la COVID-19, raconte Lisa Spetch.

Mais, quelques heures plus tard, Lisa Spetch reçoit un appel du médecin : un test de dépistage pratiqué sur sa mère s'est révélé positif.

Olga Wall a été transférée dans une zone d'isolement où vivaient une quarantaine d'autres malades.

Je dormais avec mon téléphone. Je m'assurais qu'il était toujours chargé. Je vivais beaucoup d'émotions à la fois, raconte Lisa Spetch.

Les deux femmes se prennent en photo.

Avant la pandémie, Lisa Spetch rendait visite à sa mère toutes les semaines.

Photo : Lisa Spetch

Heureusement, la santé d'Olga Wall ne s'est pas détériorée, et la dame de 93 ans a pu discuter avec sa fille par vidéo. Cela faisait du bien de la voir assise dans son lit, capable de manger seule, dit Lisa Spetch.

Dans l'établissement Jubilee Lodge, une dizaine de résidents sont morts de la COVID-19.

Lisa Spetch dit que sa mère ne sera pas vaccinée puisque, selon les médecins, elle a développé les anticorps contre le coronavirus.

Une vieille photographie présente Olga Wall dans sa jeunesse.

Olga Wall a fui l'Ukraine étant enfant et a travaillé comme interprète pour l'armée allemande à Berlin pendant la Seconde Guerre mondiale avant de venir au Canada en 1955.

Photo : Lisa Spetch

Lisa Spetch pense que sa mère n'a pas conscience que sa famille a cessé de lui rendre visite parce qu'elle est atteinte de démence.

Elle espère maintenant que le Jubilee Lodge rouvrira bientôt aux visites non essentielles pour qu'elle puisse revoir sa mère en personne.

Avec les informations de Daybreak North, CBC

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !