•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Saguenay croit avoir réalisé la plus grosse saisie de son histoire

Une voiture de la police de Saguenay devant l'une des résidences perquisitionnées.

Au total, huit résidences et logements ont été perquisitionnés par les policiers de Saguenay.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Huit personnes, six hommes et deux femmes, ont été arrêtées mardi matin à la suite d'une vague de perquisitions menée par l'équipe des projets spéciaux de la police de Saguenay.

L'opération a débuté simultanément autour de 7 h dans 8 logements et résidences situés dans l'arrondissement de Jonquière.

Le Service de police de Saguenay dit avoir arrêté les dirigeants du réseau ainsi que les revendeurs, des personnes âgées de 26 à 64 ans.

Cinq personnes ont comparu mardi après-midi. Il s'agit de Jean-Michel Bouchard, 37 ans, Marc-Olivier Tremblay, 30 ans, Vincent Tremblay, 26 ans, Michel Tremblay, 64 ans, et Hélène Béland, 57 ans. Ils demeureront détenus à Roberval jusqu'à vendredi, alors qu'ils comparaîtront de nouveau, probablement par vidéoconférence. Ils sont tous représentés par Me Julien Boulianne. Les trois autres personnes ont été libérées sous certaines conditions.

Il y a une quantité impressionnante de stupéfiants et il y a une quantité impressionnante d’argent, des milliers et des milliers de dollars qui ont été saisis, précise le porte-parole Bruno Cormier. On croit qu’il s’agirait de la plus grosse saisie à date de l’histoire du service de police concernant les stupéfiants.

Du cannabis, de l'argent, des véhicules, des cellulaires et du matériel informatique ont notamment été saisis.

Un immeuble de logements.

Un appartement de cet édifice de la rue Saint-Pierre à Jonquière a été perquisitionné par les policiers.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Un policier discute avec un autre devant une maison.

Cette résidence de la rue Saint-Louis à Jonquière est l'une de celles qui ont reçu la visite des policiers tôt mardi matin.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Les policiers soupçonnent les suspects arrêtés d'être impliqués dans la vente illégale de cannabis. L'enquête qui a mené à cette vague d'arrestations avait commencé il y a plusieurs mois déjà.

Plus de 50 membres du Service de police de Saguenay et de la Sûreté du Québec ont été mis à contribution pour mener l'enquête.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !