•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lupin, la déjà très populaire nouvelle série de Netflix avec Omar Sy

Omar Sy, qui porte une tuque, regarde un collier.

Omar Sy dans la série « Lupin » sur Netflix

Photo : Netflix/Emmanuel Guimier

Radio-Canada

Arrivée vendredi sur Netflix, la série française Lupin, qui revisite le célèbre personnage du gentleman cambrioleur Arsène Lupin, est numéro un sur la plateforme dans plusieurs pays, dont les États-Unis, et numéro deux au Canada.

L’acteur Omar Sy, qui incarne Assane Diop, une sorte d’Arsène Lupin dans le Paris d’aujourd’hui, s’est d’ailleurs félicité de la popularité internationale de Lupin dans un message publié sur Twitter dimanche. 

C’est la première fois qu’une série française entre dans le classement des 10 contenus les plus regardés sur Netflix aux États-Unis. 

Omar Sy sur les pas d’Arsène Lupin

Inspirée de l’œuvre de l’écrivain Maurice Leblanc, qui a créé le personnage d’Arsène Lupin en 1905, Lupin raconte l’histoire d’Assane Diop, qui a vu son père, 25 ans plus tôt, se suicider après avoir été accusé à tort d’avoir volé un collier ayant appartenu à Marie-Antoinette. 

Pour se venger de la riche famille ayant accusé son père, Assane Diop, grand admirateur d’Arsène Lupin depuis son enfance, décide de dérober le bijou lorsque celui-ci se retrouve exposé au Louvre. 

Côté distribution, Omar Sy, connu pour avoir joué dans le film Les Intouchables, donne notamment la réplique aux actrices Ludivine Sagnier et Nicole Garcia. 

Une série ambitieuse, mais avec des bémols

Si Lupin a attiré un large public, la critique est plus mitigée. Eugénie Lépine-Blondeau, chroniqueuse culturelle à l’émission Tout un matin, a vu les deux premiers des cinq épisodes mis en ligne sur Netflix. 

Les intrigues bien ficelées, le côté gentleman, le mystère, je n’ai pas retrouvé ça dans les premiers épisodes, a regretté celle dont les livres mettant en vedette Arsène Lupin font partie de ceux ayant le plus marqué [son imaginaire] pendant [son] adolescence

Bien que la production soit super réussie, la chroniqueuse regrette la présence de beaucoup de clichés, d’intrigues beaucoup trop faciles, de dialogues pas très riches et de certaines longueurs

  Un homme court sur des toits.

Omar Sy sur les toits de Paris dans « Lupin »

Photo : Netflix/Emmanuel Guimier

Toutefois, Lupin vient moderniser le mythe d’Arsène Lupin en campant ces nouvelles aventures dans un Paris contemporain marqué par les inégalités, notamment raciales. 

Le personnage [d’Assane Diop] bénéficie du fait qu’on ne le voit pas, car on confond les hommes noirs, qui sont oubliés, relégués à des métiers peu prestigieux, a-t-elle ajouté au sujet d’Assane Diop, qui est tour à tour homme de ménage ou livreur à vélo dans Lupin.

Selon Eugénie Lépine-Blondeau, Lupin est un divertissement facile, qui sort dans un contexte de pandémie où les nouveautés sont peu nombreuses. 

À écouter aussi : 

De nouveaux épisodes à venir

Les cinq autres épisodes complétant la première saison de Lupin ont été tournés, mais leur date de diffusion n’a pas encore été annoncée par Netflix. 

En entrevue avec le quotidien français 20 minutes, Omar Sy a confié espérer qu’une deuxième saison voie le jour. Maintenant que j’ai fait 10 épisodes avec Lupin, j’ai très envie de le retrouver! J’espère qu’il y en aura d’autres, en tout cas, je suis prêt! , a-t-il déclaré.

Avec les informations de Deadline, et 20 minutes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !