•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’avenir politique de Lehouillier lié au 3e lien

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, lors d'une rencontre politique au sujet du 3e lien entre sa ville et Québec.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

La candidature de Gilles Lehouillier à la mairie de Lévis, en novembre 2021, dépendra en partie de l’avancement du projet de tunnel entre Québec et Lévis.

En réflexion sur son avenir politique, le maire admet qu'il se voit mal quitter son siège dans l'état actuel du dossier.

M. Labeaume parle de son tramway, moi je parle du tunnel Québec-Lévis, a souligné le maire en marge de la première séance du conseil municipal de la Ville de Lévis en 2021.

Le maire aimerait que le tracé, les coûts et l'échéancier du tunnel soient annoncés avant de quitter son siège.

Je vous dirais que ça serait mon grand rêve. D'avoir le projet annoncé avec les échéanciers de réalisation.

Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Santé et vie personnelle

En novembre, Gilles Lehouillier avait mentionné vouloir prendre le temps des Fêtes pour réfléchir à sa candidature lors des prochaines élections municipales.

Mon cœur balance, lance le maire, qui dit avoir besoin de plus de temps pour réfléchir. L’homme de 67 ans veut analyser davantage les impacts que pourrait avoir un nouveau mandat de 4 ans sur sa santé et sa vie personnelle.

M. Lehouillier affirme s’entraîner régulièrement et fait un tour de roue de son bilan de santé.

C'est un engagement pour quatre ans. C'est important. La journée où je vais dire : "Oui, je m'engage", ça veut dire que j'y vais pour quatre ans et que tous mes tests sont positifs, mentionne le maire.

Quand je pense aux projets de notre ville qu’on veut mettre de l'avant, c'est sûr que je me dis : "Wow, j'y retourne". Mais, il faut regarder aussi tous les aspects personnels et c'est là-dessus que je me concentre actuellement.

Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Candidats potentiels

Gilles Lehouillier assure que d’excellents candidats dans son équipe actuelle pourraient pourvoir son poste advenant un retrait de la vie politique.

On a de la relève en masse. Je ne peux pas en parler tout de suite, mais on a de la relève, précise Lehouillier, indiquant qu’un comité de sélection se tiendrait pour choisir le successeur idéal.

Le nouveau parti politique municipal Repensons Lévis prévoit aussi choisir celui ou celle qu’il désignera comme chef et candidat à la mairie lors d’un congrès le 30 mai.

Pour l’instant, nous entretenons des conversations avec quatre candidats, a laissé savoir la cheffe par intérim, Monica Beaudet.

Lors des dernières élections, le maire Gilles Lehouillier avait pulvérisé son seul adversaire, André Voyer, en remportant 92 % des voix.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !