•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Colisée de Trois-Rivières et ex-Belgo de Shawinigan : où en sont les chantiers?

Montage-photo de la façade du nouveau Colisée de Trois-Rivières et d'une vue à vol d'oiseau du site de l'ancienne usine Belgo de Shawinigan.

La construction du nouveau Colisée du Trois-Rivières et la démolition de l'ancienne usine Belgo de Shawinigan, deux des chantiers les plus surveillés en Mauricie, doivent prendre fin en 2021.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La construction du nouveau Colisée de Trois-Rivières achève, tandis que la démolition de l’ancienne usine Belgo de Shawinigan va bon train. Deux des gros chantiers de 2020 devraient prendre fin en 2021.

Après avoir annoncé deux reports d'échéance, la Ville de Trois-Rivières s'attend à enfin obtenir les clés du nouveau Colisée au cours du premier trimestre de 2021.

95 % des travaux sont maintenant réalisés et l'entrepreneur a amorcé la phase de finition.

Les sièges sont installés, les bandes, les vitres sont installées, a énuméré le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières, Guillaume Cholette Janson. Ce qu’il reste à faire, c’est la peinture, l’installation de matériel électronique, l’éclairage, ces choses-là.

Vue de côté du Colisée de Trois-Rivières

La construction du nouveau Colisée de Trois-Rivières s'est amorcée en 2018. Le coût total du projet est évalué à plus de 60 millions $.

Photo : Radio-Canada

Après sa prise de possession au printemps, la Ville devra tester tous les équipements. Elle prévoit une ouverture officielle en septembre prochain.

La nouvelle équipe de l’ECHL qui doit voir le jour à Trois-Rivières compte commencer sa saison à l’automne 2021.

Reprise des travaux à l’ancienne usine Belgo

Les travaux de démolition de l'ancienne usine Belgo à Shawinigan ont repris la semaine dernière.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) estime que 80 % de la superficie du bâtiment principal appartiennent maintenant au passé.

Vue aérienne du site de l'ancienne papetière Belgo à Shawinigan

Depuis la fermeture de l'usine papetière Belgo en 2007, l'ancien site industriel a été pratiquement laissé à l'abandon.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Lorsque la démolition sera terminée, il faudra remblayer la fosse et retirer les matériaux qui avaient été épandus pour former une couche protectrice sur la route 153.

L'objectif de rouvrir la route au début février demeure donc très réaliste selon la porte-parole du ministère, Roxanne Pellerin.

Il a de plus été décidé que tous les débris créés par la démolition seraient transportés immédiatement vers un site de recyclage des matériaux ou pouvant accueillir des matières contaminées.

Originalement, le MTQ prévoyait concasser les blocs de ciments, pierre et brique et en laisser les résidus plus loin sur les terrains contaminés de l'usine.

On se rappelle que tous les matériaux issus des travaux préparatoires avaient déjà été retirés du site et transportés dans des sites adéquats, a rappelé Roxanne Pellerin. Le ministère a pris la même décision pour l'ensemble des matériaux issus de la démolition, vraiment pour finaliser, [pour] bien faire les choses dans ce dossier-là, tant pour l'environnement que pour la sécurité des travailleurs.

L’usine Belgo a fermé ses portes en 2007.

Avec les informations de Jonathan Roberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !